Les différents types d’association. (chirk)

Dans les articles précédents, nous avons vu ce que signifie croire en un Dieu unique, ainsi que  les bienfaits qui en découlent. Maintenant, nous allons voir tout ce qui ne respecte pas les principes de l’unicité de Dieu. Nous nous intéresserons aux différents types d’association, et à leurs conséquences. En d’autres mots, nous voulons définir si nous sortons de l’islam pour telle parole ou tel comportement et quel est le niveau du péché.

Introduction

Depuis les anciens temps, l’homme s’est égaré du monothéisme qui a été révélé par Dieu et par ses messagers en adorant plusieurs sortes de fausses divinités autres que Dieu.

        Exemples :

  • Le peuple de Noé :

Certains hommes de bien vivaient du temps de Noé : Ouada, Sawa’a, Yaghouth, Ya’ouq et Nasr. Lorsqu’ils sont morts, leur peuple a construit pour eux un lieu de visite. La première génération savait que ce n’était qu’un lieu de visite, ils étaient croyants, mais les générations suivantes prirent ces hommes morts en adoration.

  • Le peuple d’Abraham fabriquait des statues qu’ils adoraient.

  • Les anciens égyptiens adoraient l’ajel, le veau.

  • Les indous adorent la vache.

  • Les gens de Saba adoraient le soleil.

  • Les Sabéens adoraient les étoiles.

  • Les Tatars adoraient le feu.

  • Les anciens arabes les statues et les pierres.

  • Les chrétiens adorent Jésus, sa mère, les prêtres…

Ces différentes sortes d’associations s’appellent chirk en islam et ceux qui les pratiquent sont des mouchrikoun, (associateurs) car l’adoration doit être seulement pour Dieu. Le chirk est donc a l’opposé du monothéisme.

Définition du chirk :

C’est donner un partenaire à Dieu, que ce soit un partenaire physique, ou qualitatif, dans les actes et l’adoration :

-Le partenaire physique est de croire que quelqu’un ou quelque chose est comme Dieu.

-Qualitative est de croire qu’un être humain peut avoir des qualités semblables à celles d’Allah.

-actes: Croire qu’un être peut nous nourrir, nous protéger, avec des qualités comme celles de Dieu.

-Adorer ou vénérer un autre que Dieu.

L’islam a averti contre le chirk et en a rejeté toutes les formes :

1 Adorer les statues

“Voilà [ce qui doit être observé] et quiconque prend en haute considération les limites sacrées d’Allah cela lui sera meilleur auprès de Son Seigneur. Le bétail, sauf ce qu’on vous a cité, vous a été rendu licite. Abstenez-vous de la souillure des idoles et abstenez-vous des paroles mensongères.”

Sourate al hajj, verset 30

“Lorsqu’il dit à son père : “ô mon père, pourquoi adores-tu ce qui n’entend ni ne voit, et ne te profite en rien ?”

Sourate mariam, verset 43

2 Adorer les astres

Adorer le soleil, la lune, une planète.

“Votre Seigneur, c’est Allah, qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis S’est établi “istawa” sur le Trône . Il couvre le jour de la nuit qui poursuit celui-ci sans arrêt. (Il a créé) le soleil, la lune et les étoiles, soumis à Son commandement. La création et le commandement n’appartiennent qu’à lui. Toute gloire à Allah, Seigneur de l’Univers !”

Sourate al Araf, verset 54

“Parmi Ses merveilles, sont la nuit et le jour, le soleil et la lune : ne vous prosternez ni devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Allah qui les a créés, si c’est Lui que vous adorez .”

Sourate fussilat, verset37

3 Adorer les anges et les djinns

“Et ils ont désigné des associés à Allah : les djinns, alors que c’est Lui qui les a créés. Et ils Lui ont inventé, dans leur ignorance. des fils et des filles, Gloire à Lui ! Il transcende tout ce qui lui attribuent.”

Sourate al anaam, verset 100

“Et un jour Il les rassemblera tous. Puis Il dira aux Anges : “Est-ce vous que ces gens-là adoraient ? ”.

Ils diront : “Gloire à Toi ! Tu es notre Allié en dehors d’eux. Ils adoraient plutôt les djinns, en qui la plupart d’entre eux croyaient.”

Sourate Sabam, verset 40 et 41

4 Adorer des prophètes

Adorer des prophètes comme pour les chrétiens qui croivent que Jésus est le fils de Dieu.

Comme c’est le cas chez les juifs avec le prophète Uzair.

“Les Juifs disent : “Uzayr est fils d’Allah” et les Chrétiens disent : “Le Christ est fils d’Allah”. Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils (de la vérité) ?”

Sourate tawba, verset 30

“Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : “En vérité, Allah c’est le Messie, fils de Marie.” Alors que le Messie a dit : “o enfants d’Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur”. Quiconque associe à Allah (d’autres divinités) Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !”

Sourate al Maida, verset 72

5 Adoration des prêtres

Adorer des prêtres, car leur adoration peut se faire en les concidérant comme des juges. Ils ne peuvent pas, ils n’ont pas le pouvoir de nous pardonner nos péchés comme dans la confession chrétienne.

“Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu’ils [Lui] associent.”

Sourate tawba, verset 31

Dans un Hadith, un chrétien nommé Addiyyou Ben Hatim a dit au prophète qu’ils ne les adorent pas (les prêtres). Alors le prophète, , lui a expliqué que quand les prêtres permettent l’interdit ou interdisent le licite, ils obéissent à leurs prêtres.

C’est ainsi qu’ils les adorent, car si Allah a interdit une chose, en suivant celui qui la permet, ils désobéissent à Dieu et obéissent au prêtre, donc ce n’est plus Dieu qu’ils adorent.

6 L’adoration du taghout

En arabe ce mot vient de toughian qui signifie dépasser la limite.

“Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: “Adorez Allah et écartez-vous du Tagut” . Alors Allah en guida certains, mais il y en eut qui ont été destinés a l’égarement. Parcourez donc la terre, et regardez quelle fut la fin de ceux qui traitaient [Nos messagers] de menteurs.”

Sourate An-nahl, verset 36

Les pieux prédécesseurs ont donné plusieurs sens au mot taghout :

1.      Pour Omar, c’est le diable..

2.      Pour Jabir ibn A’yan, ce sont les prêtres qui se faisaient visiter par les diables.

3.      Malek a dit que c’est tout ce qui est adoré autre que Dieu

Si tu obéis à quelqu’un qui te dis de désobéir à Dieu, c’est comme si tu l’adorais.

Dieu a invité les gens dans sourate azzumar, verset 17 en leur disant que ceux qui ne font pas cela, seront récompensés:

“Et à ceux qui s’écartent des Tagut pour ne pas les adorer, tandis qu’ils reviennent à Allah, à eux la bonne nouvelle ! Annonce la bonne nouvelle à Mes serviteurs”

De même dans le verset 256 de la sourate al baqarah:

“Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. Donc, quiconque mécroît au Rebelle(taghout) tandis qu’il croit en Allah saisit l’anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient.”

7 L’adoration de ce qu’on aime faire : les désirs. (Al hawa en arabe.)

Nos désirs peuvent nous pousser à désobéir à Allah

“Ne vois-tu pas celui qui a fait de sa passion sa divinité ?

Est-ce à toi d’être un garant pour lui ?”

Sourate furqane, verset 43

“Vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinité ? Et Allah l’égare sciemment et scelle son ouïe et son cœur et étend un voile sur sa vue. Qui donc peut le guider après Allah ? Ne vous rappelez-vous donc pas ?”

Sourate jathia, verset 23

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *