Category Archives: Mosquées

L’importance de la mosquée dans l’islam

Les serviteurs d’Allah, venus des quatre coins du globe, prouvent leur amour et leur obéissance à Dieu en faisant ce long voyage pour arriver jusqu’à la Kabba. Ils donnent vie à cette terre bénie par leur attachement, mais aussi par leurs prières, leurs invocations, et l’instruction en religion qu’ils viennent y chercher…

C’est grâce à la pureté de leur foi et à leur endurance, et après beaucoup d’efforts que le prophète et ses compagnons, après en avoir été chassés, ont enfin pu retourner à la Mecque. Après dix années de lutte, la Kabba redevint un lieu saint, purifié et débarrassé des idoles, la maison de Dieu, un point d’affluence pour les croyants sincères jusqu’à nos jours.

Ailleurs, malheureusement, c’est l’inverse qui se produit, un grand nombre de mosquées restent vides, mortes, elles n’occupent pas une place d’honneur dans notre vie, on y trouve à peine un rang de prieurs par Salât obligatoire, parfois ce sont des enregistrements qui font l’appel à la prière pour des mosquées dont les portes restent fermées la majeure partie de la journée.

Une mosquée peut donc avoir été bâtie avec les plus belles pierres, et être parfaite de l’extérieur, mais vide de l’intérieur. Et une mosquée sans adorateur, c’est comme un corps sans âme.

Pourtant la première chose que le prophète faisait en arrivant dans une ville était la construction d’une mosquée. C’est ce qu’il a fait à Qiba, là où il a résidé quatre jours pendant l’Hijra, puis à mi-chemin entre Qiba et Médine. C’est en ces lieux que se trouvait le Messager d’Allah quand la prière du vendredi a eu lieu, dans le village de Bani Salim, dans la vallée Ranouna. Et c’est ce qu’il a également fait dès son arrivée à Médine.

Et cela indique l’importance des mosquées dans l’islam, car c’est là où l’on pratique des actes d’adorations qui purifient nos âmes, améliorent notre morale et rapprochent les musulmans entre eux.

La pratique des prières quotidiennes, les prières des fêtes, celles faites sur les morts, l’écoute du sermon chaque vendredi, sont autant d’actes d’adoration qui renforcent le rôle social et spirituel des mosquées dans la vie des musulmans. Des moments importants dans la vie des croyants qui nouent des liens entre eux, unifient leur parole et leur but, leur entraide.

L’histoire a prouvé que c’est en partant des mosquées que la lumière et la foi musulmane se sont propagées, c’est dans les mosquées que les graines de la civilisation islamique ont poussé. Le prophète et les Califes bien guidés avaient pour quartier général la mosquée.

La mosquée doit redevenir l’école des hommes et des héros, le réparateur du mal et des perversités pour la construction d’une société ayant pour base la crainte d’Allah in sha Allah.

Ceux qui donnent vie aux mosquées sont les hôtes d’Allah dans Sa demeure et un hôte est toujours honoré et bien traité. Et ce bon traitement ne se limite pas à l’hôte, mais il s’étend également à sa famille et à son entourage.

Ainsi on peut donner vie à une mosquée de deux manières :

1. En construisant ses murs, la meublant, l’illuminant, la parfumant et l’entretenant.

2. Ou en s’y rendant, y étant attaché, y priant, y cherchant la science, y pratiquant l’itikaf et toutes sortes d’actes d’adoration.

Et ce deuxième point est tellement important et révélateur que Dieu a témoigné de la foi de ceux qui se rendent à la mosquée et nous a incité à suivre leur comportement. Que Dieu fasse que notre cœur s’attache à la mosquée.

Dieu a félicité ceux qui se rendent dans Ses mosquées :

« Ne peupleront les mosquées d’Allah que ceux qui croient en Allah et au Jour dernier, accomplissent la Salât, acquittent la Zakat et ne craignent qu’Allah. »
Sourate 9, Tawba (Le repentir), verset 18

Et les oulémas eux-mêmes ont utilisé ce verset, pour dire qu’il est permis de témoigner de la foi de quelqu’un, s’il était un habitué des mosquées. Et pour preuve, ce Hadith rapporté par Abu Said Al Khidri où le prophète , a dit :

« Si vous voyez un homme habitué à la mosquée témoignez de sa foi »

Ce témoignage ne se fait pas devant un juge, mais il fait parti des relations entre personnes.

Pour terminer, redonner vie à nos mosquées devrait faire parti des priorités de la communauté musulmane.

Sources de référence:

-L’histoire du prophète du docteur Mustapha As-siba3i.

-La construction (spirituelle) d’une mosquée, jama3a 3ibad arrahman, 3adad 262, ص. 11&12.

Please follow and like us:
0