Tag Archives: revue

The child in islam

tarazi child

Norma Tarazi est une américaine convertie à l’islam. Avec l’aide d’autres soeurs, elle a formé un groupe qui a rassemblé pendant plusieurs mois des informations et des idées sur l’éducation des enfants, ainsi que les hadiths prophétiques et les instructions coraniques concernant ce sujet.

Elle nous les présente dans ce livre en anglais d’une manière pragmatique, mais surtout avec sa tendresse de femme et son instinct de mère.

Dans une société ou règnent en maitre le mondialisme, le matérialisme et l’individualisme, cela est-il encore possible? C’est justement un point négatif au sujet de ce livre : un certain pessimisme de Norma Tarazi, ce qui est un peu dommage vu le but du livre.

Norma Tarazi conssacre également une partie de son livre à proposer des moyens pour régler certains problèmes éducatifs délicats, on peut les considérer comme des pistes intéressantes même s’ils ne sont pas suivis de références islamiques.

Note générale: 15,5/20

Pour en savoir plus :

The child in islam - NORMA TARAZI – American Trust Publications (1995) – 301 pages – Les références islamiques ont été revues et complétées grâce à l’aide de Zeba Siddiqui.

Le jardin des vertueux

nawawi

Ensemble de Ahadiths connu et reconnus, recueillis et classés en chapitres par l’imam Nawawi, rahimahoullah, tels que : l’intention et la sincérité, l’obligation d’ordonner à sa famille et à ses proches d’obéir à Dieu, accepter ce qu’on a…

L’Imâm An-Nawawî se nomme Muhyiddîn, Abou Zakariyyâ, Yahyâ Ibn Sharaf Ibn Marrî Ibn Hasan Ibn Husayn Ibn Hizâm Ibn Muhammad Ibn Joumou’a An-Nawawî. Il naquit en 631 A.H. dans le village de Nawâ – un village affilié à Damas en Syrie. Il composa un précieux commentaire de Sahîh Mouslim. Il commenta également une partie de Sahîh Al-Bukhârî ; il s’arrêta à Kitâb Al-’Ilm (Le Livre du Savoir, et intitula son commentaire At-Talkhîs. Il commença aussi un commentaire de Sunan Abî Dâwûd.

Il écrivit également deux valeureux ouvrages répandus parmi les musulmans et les étudiants en sciences islamiques: Le Livre des invocations [Kitâbou l-Adhkâr] (fini en Mouharram 667 H) et Les jardins des vertueux [Riyâd As-Sâlihîn] (fini en Ramadan 670 H) que nous vous conseillons ici.

On lui doit aussi Les quarante hadiths [Al-Arba'în An-Nawawiyya], qu’il acheva 668 A.H. et – son Receuil de hadiths Qudsis.

Il aborda l’éthique des mémorisateurs du Noble Coran dans son ouvrage At-Tibyân fî Âdâb Hamalat Al-Qour_ân. L’Imâm As-Sakhâwî témoigna de l’importance de ce ouvrage en disant: “C’est un livre précieux. On ne peut s’en passer – surtout les récitateurs et les enseignants de la récitation coranique“.

Il composa aussi At-Tarkhîs fî Al-Ikrâm wa Al-Qiyâm. L’Imâm As-Sakhâwî dit: “C’est un ouvrage pour les gens de vertus et leurs semblables“.

Il écrivit dans l’ascètisme et le soufisme: Le Jardin des Gnostiques [Boustân Al-'Ârifîn].

On lui doit aussi, entre autres: Rawdat At-Tâlibîn, Al-Minhâj, Al-Manâsik fi Al-Fiqh, Al-Fatâwâ An-Nawawiyyah, Tabaqât Al-Fuqahâ, Tahdhîb Al-Asmâ wa al-Lughât, Tashîh At-Tanbîh, At-Tahqîq, Ru’ûs Al-Masâ’il wa Tuhfat Ashâb Al-Fadâ’il.

L’Imâm An-Nawawî ne se maria pas et n’eut par conséquent aucune descendance. Mais ses meilleurs héritiers sont certainement ses remarquables ouvrages. Un indispensable dans votre bibliothèque.

Pour en savoir plus :

Le jardin des vertueux,
IMAM NAWAWI,
Disponibles chez plusieurs maisons d’édition