Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux, Louanges à Allah.

 

Changer mon école de jurisprudence.

 

Je suis né dans une famille qui suit l’école de jurisprudence shaféite. Toutefois en raison du manque d'écoles suivant cette jurisprudence dans ma ville, je ne peux pas étudier ce Madhhab. En conséquence, j'ai du apprendre la jurisprudence Hanafite pour le Salat et autres, mais cela m’est difficile, car ma famille suit l’école Shaféite. Je me sens coupable d’avoir laissé le Madhhab Shaféi. Puis-je suivre à nouveau le Madhhab Shaféi ? Quelles en seraient les implications?

Au nom d'Allah, Clément et Miséricordieux

Les écoles de jurisprudence islamique sont uniquement des moyens d’arriver à un but : celui d’adorer Allah et de lui obéir d’une manière appropriée et agréable.
Pour déterminer quel Madhhab il est préférable de suivre, on peut prendre en considération le fait de:
1. Pouvoir l’apprendre sérieusement (à travers des livres et, idéalement, des disciples)
2. Obtenir facilement des réponses à ses questions
3. Ressentir une inclinaison intellectuelle et émotive.
Les considérations secondaires (sont moins importantes que ce qui précède) comme sa culture, son environnement, et ses proches. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de suivre le même Madhhab que sa famille.
À la lumière de ce qui précède, il n'y a rien de mal à suivre le Madhhab Hanafite et pas le Shaféite, puisque le Madhhab Hanafi vous est plus facilement accessible. Vous pouvez rester sur le Madhhab Hanafi et le suivre dans tous les sujets de Fiqh, tels que la Salat, la Zakat, le jeûne, le Hajj, le commerce, etc.....
Cependant, en raison du peu de personnes connaissant le Madhhab Shaféi (particulièrement dans la communauté asiatique), il serait meilleur qu’il y est dans notre communauté des musulmans (et des musulmanes) qui étudient le Madhhab Shaféi pour conseiller les autres, et s'assurer également que d'autres ne soient pas obliger comme vous de laisser le Madhhab Shaféi, ce qui peut s'avérer de temps à autre difficile.

En principe, on peut suivre n'importe quel Madhab. Cependant, l’implication utile serait surtout d’apprendre suivant son Madhab, pour agir selon ses instructions, aussi bien extérieurement qu’intérieurement, l’utilisant comme un moyen de développer une relation d’amour, de soumission, et de dévotion envers Allah.

Et Allah sait mieux

Source : traduction avec quelques modifications d'une fatwa de Muhammad ibn Adam, Darul Iftaa, Leicester, UK.

Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur le prophète Mohammad, celui qui a tenu sa promesse, le confident. Ô Allah nous ne savons que ce que Tu nous as appris, c’est Toi qui détiens la science. Ô Allah apprend nous ce qui nous apportera du bien et fais nous profiter du bien de ce que Tu nous as appris et augmente nos connaissances. Et embelli le bien à nos yeux et aide nous à le suivre. Et enlaidi le mal à nos yeux et aide nous à nous en détourner. Et mets nous parmi ceux qui écoutent la parole et suivent les meilleures d’entre elles. Et fais de nous tes bons adorateurs par Ta miséricorde.

Gloire à Toi Seigneur, que Tes louanges soient célébrées, j'atteste qu'il n'y a de divinité que Toi, j'implore Ton pardon et je reviens vers Toi repentante.

print