Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux, Louanges à Allah.

 

Ilm at tadjwid 2

 

Al madd al Far'i

مد الفرعي

Ce madd a besoin d'une raison extérieure, deux cas :

1/ madd dont la cause est le hamza

2/ madd dont la cause est le sukun

 

1/ madd dont la cause est le hamza

a) Madd Wajib Mouttassil

Ce madd se repère facilement :

madd + hamza dans un seul mot.

Exemple :

ملآئكة

جآءهم

La prolongation peut varier de 3 à 6, mais pour la faciliter on la tient 4 ou 5 temps.

Le mot wadjib signifie que l'on est obligé d'allongé le son ou madd wadjib plus que le madd tabi’é (المد الطبيعي)

Quant au terme mouttassil, en quelque sorte "collé", il signifie que le madd et le hamza sont dans un seul et même mot.

b) Madd Ja'iz Mounfassil

Ce madd se repère facilement :

madd + hamza dans deux mots, le madd étant la dernière lettre du premier mot.

Exemple :

حتّىٓ ٳِذا

La prolongation peut varier de 2 à 6, mais pour la faciliter on la tient 4 ou 5 temps.

Contrairement au cas précédant le madd ici est Jahiz ce qui signifie que l'on peut diminuer ou allonger de 2 à 6.

De même, ici le madd est mounfassil donc séparé du hamza, chacun se trouvant dans un mot.

c/ Silat Koubra

Ce cas ressemble au cas du silat soughra que nous avons vu dans les exceptions du madd tabi'é, c'est à dire que nous avons un damir mouttaharik, précédé d'une lettre moutaharika, et suivie d'une lettre mouttahrika sauf que cette lettre est le hamza et qu'elle doit se trouver au début d'un autre mot.

Exemple :

مالَهُ ٲَخَْلَدَ

La prolongation peut varier de 2 à 6, mais pour la faciliter on la tient 4 ou 5 temps.

Je vous remets l'exemple que j'avais proposé la dernière fois afin de repérer le sila soughra dont le cas est en rouge et le sila koubra dont le cas est en vert. Pour vous repérer noter que dans le cas du silat koubrat le damir est suivit d'un petit signe ya sur lequel il y a un madd

Exemple : troisième ligne avant le chiffre vous lisez

wa ma youdillou bihi illal fassiqin(e)

silat

Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur le prophète Mohammad, celui qui a tenu sa promesse, le confident. Ô Allah nous ne savons que ce que Tu nous as appris, c’est Toi qui détiens la science. Ô Allah apprend nous ce qui nous apportera du bien et fais nous profiter du bien de ce que Tu nous as appris et augmente nos connaissances. Et embelli le bien à nos yeux et aide nous à le suivre. Et enlaidi le mal à nos yeux et aide nous à nous en détourner. Et mets nous parmi ceux qui écoutent la parole et suivent les meilleures d’entre elles. Et fais de nous tes bons adorateurs par Ta miséricorde.

Gloire à Toi Seigneur, que Tes louanges soient célébrées, j'atteste qu'il n'y a de divinité que Toi, j'implore Ton pardon et je reviens vers Toi repentante.