Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux, Louanges à Allah.

 

L'adoration de Dieu en islam

 

a/Que signifie l’adoration ?

Au sens purement linguistique, cela signifie soumission et l’humilité. Selon la loi islamique, c’est le nom que l’on donne à tout ce qu’Allah aime que l’on fasse en actes et en paroles, visibles et invisibles.

b/L’examen des adorateurs.

Allah a créé plusieurs créatures, les anges fait de lumières, les djinns fait de la flamme d’un feu pur et les hommes d’un extrait de boue malléable. Deux de ces créatures ont un examen à passer, ce sont les hommes et les djinns.

Comme Allah nous le dit à la sourate al moulk, verset 2 :

"Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en oeuvre, et c'est Lui le Puissant, le Pardonneur."

Et à la sourate de la caverne verset numéro 7

"Nous avons placé ce qu'il y a sur la terre pour l'embellir, afin d'éprouver (les hommes et afin de savoir) qui d'entre eux sont les meilleurs dans leurs actions."

c/Quelle vision de la mort en islam :

« Le foetus pense que sa vie se limite au ventre de sa mère. S'il raisonnait, pensait et pouvait répondre aux questions, il dirait que sa sortie de ce ventre est vouée à une mort certaine. Si dans le ventre se trouvaient deux jumeaux, que l'un deux naissait avant l'autre, celui qui l'aurait vu descendre et le quitter, penserait qu'il est mort et qu'il est enterré dans les profondeurs. Si le foetus voyait son placenta, qui lui recouvrait le corps Jeté à la poubelle, il penserait qu'il s'agit de son frère et le pleurerait comme la mère qui voit le corps de son fils qu'elle protégeait de la poussière, enfoui dans la terre. Elle ne sait pas que ce corps est comparable à ce placenta, c'est comme une chemise devenue sale puis enlevée, un vêtement usé, devenu inutile. C'est ça la mort, une "nouvelle naissance", une sortie vers une étape plus longue et plus accueillante que celle de cette vie. Cette vie n'est autre qu'un chemin où nous sommes semblables à un immigré vers l'Arabie. Il choisit bien sa cabine dans le bateau, tient à sa tranquillité et en prend soin, mais, dépensera t'il tout son argent pour renouveler sa literie et sculpter ses murs, pour arriver en Arabie sans un sou ? Ou plutôt dira t'il : je resterai une semaine dans cette pièce. Je me suffirai de peu et j'économiserai mon argent afin de meubler la maison que j'habiterai. » Connaître l'Islam par Cheikh Tantawi.

d/L’adoration est un devoir qui est imposé à chaque personne « responsable ».

Dans cet examen qu’est la vie, Allah demande à ses serviteurs de l’adorer sans rien lui associer.

"Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent."

Sourate zariat, verset 57.

Une personne « responsable » est entre autre pubère et saine d’esprit.

e/L’adoration est le droit naturel de Dieu.

"Car c’est Lui qui a tout créé, c’est Lui le Juge, à Lui la Royauté."

Sourate al baqarah, verset 22.

Le prophète a dit à Mou’az ben Jabal :

« Est-ce que tu sais ce qu’est le droit d'Allah ?

C’est que tu ne Lui associes rien. »

f/Il y a trois sortes d’adoration :

1. Par le cœur, comme avoir de l’amour, de l’espoir, de la peur, ou compter sur Allah. L’adorer dans l’espoir de son paradis et dans la crainte de sa punition lorsque l’on commet une erreur. Penser à Allah dans tout ces faits et gestes, en s’interrogeant sur leurs caractères licites ou illicites et méditer sur la puissance d’Allah, font, entre autre, partie de l’adoration du cœur.

2. Par la parole, comme lire le Qur'an, faire des invocations dire :

« Allah est grand », « Louange à Allah », « Gloire à Allah »…Et ne pas dire ce qu’Il nous a interdit comme des insultes.

3. Par le Corps, comme la prière, le pèlerinage, l’aumône, le jeûne et la lutte dans son sentier. De même, que de ne pas faire ce qui a été interdit comme l’adultère ou la prise d’alcool.

g/L’étendue de l’adoration.

Il ne s’agit pas seulement d’un ensemble de faits et gestes connus, mais bien de tous les aspects de notre vie : ainsi la politesse et les bonnes manières, font également parti de l’adoration. Aussi, il suffit de formuler l’intention de bien manger pour préserver le corps que Dieu nous a offert, pour accomplir un acte d’adoration.

h/Les bases d’une adoration correcte.

Elles sont au nombre de trois : L’amour, la crainte et l’espoir. Elles doivent se réunir dans l’adoration. Sourate al Maida, verset 54. Voir aussi, sourate al anbiya, verset 90.

« Les croyants sont les plus ardents en l’amour d’Allah. »

Sourate al baqarah, verset 165.

i/Les conditions d’acceptation de l’adoration.

UN. L’acte doit être fait par un croyant, car Allah n’accepte aucun acte de bienfaisance, peut importe sa grandeur, si la personne n’est pas croyante.

« Dis : Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en œuvres ? Ceux dont l’effort, dans la vie présente, s’est égaré, alors qu’ils s’imaginent faire le bien. Ceux-là qui ont nié les signes de leur Seigneur ainsi que Sa rencontre. Leurs actions sont donc vaines. Nous ne leur assignerons pas de poids au Jour de la Résurrection. »

Sourate al kahf, versets 103 à 105.

DEUX. L’adoration est seulement pour Allah.

"Il ne leur a été commandé, cependant, que d'adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d'accomplir la Salat et d'acquitter la Zakat. Et voilà la religion de droiture."

Sourate al bayyina, verset 5.

TROIS. L’adoration doit répondre aux préceptes de la tradition prophétique et de la législation islamique.

"Qui est meilleur en religion que celui qui soumet à Allah son être, tout en se conformant à la Loi révélée et suivant la religion d'Abraham, homme de droiture ? "

Sourate An-nissa, verset 125.

Note : Fadil ben 3ayad a dit à propos du verset : « afin de savoir qui d’entre eux sont les meilleurs dans leurs actions » que « les meilleurs dans leurs actions » sont des actions fidèles et justes. On lui demanda ce que cela signifie et il répondit : « Si l’acte est fidèle, mais injuste, il sera refusé. Si l’acte est infidèle, mais juste, il est aussi refusé. Il doit donc être fidèle et juste. Et, fidèle signifie pour Allah et juste signifie en suivant la tradition du prophète, . »

 

Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur le prophète Mohammad, celui qui a tenu sa promesse, le confident. Ô Allah nous ne savons que ce que Tu nous as appris, c’est Toi qui détiens la science. Ô Allah apprend nous ce qui nous apportera du bien et fais nous profiter du bien de ce que Tu nous as appris et augmente nos connaissances. Et embelli le bien à nos yeux et aide nous à le suivre. Et enlaidi le mal à nos yeux et aide nous à nous en détourner. Et mets nous parmi ceux qui écoutent la parole et suivent les meilleures d’entre elles. Et fais de nous tes bons adorateurs par Ta miséricorde.

Gloire à Toi Seigneur, que Tes louanges soient célébrées, j'atteste qu'il n'y a de divinité que Toi, j'implore Ton pardon et je reviens vers Toi repentante.

print