Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux, Louanges à Allah.

 

L'année de l'éléphant

 

Parmi les évènements les plus significatifs dans la vie de `Abd Al-Muttalib, sinon dans la vie de La Mecque toute entière, on recense l’incident dit de l’Eléphant (al-fîl, en arabe). Le grand-père du Prophète, `Abd Al-Muttalib, était chargé du service de la Ka`bah et de son entretien. Pendant la période du pélerinage, il se chargeait entre autres de transporter l’eau nécessaire pour étancher la soif des pèlerins. Il était officiellement le chargé de service de la Maison Sacrée. Un chef chrétien d’Ethiopie du nom d’Abrahah décida de s’installer en Arabie et d’y ériger un sanctuaire destiné à attirer les pèlerins arabes. En ces temps, la période du pèlerinage chez les Arabes s’accompagnait, en effet, de nombreux échanges commerciaux et de nombreuses manifestations culturelles. La mainmise sur cette rencontre annuelle représentait une alléchante perspective d’enrichissement. Les plans d’Abrahah, à sa grande surprise, ne réussirent pas à détourner les Arabes de la Ka`bah, dont le caractère divin est bien plus vieux que la mémoire des Arabes. La Ka`bah a toujours été considérée, à travers les âges, comme un sanctuaire sacré. Sa rénovation est attribuée à Abraham et son fils Ismaël et son histoire s’enracine, bien avant Abraham, dans l’histoire de la foi. On comprend alors que le temple flambant neuf proposé par Abrahah ne fasse pas le poids devant la Ka`bah. Afin de réaliser ses desseins, Abrahah décida d’employer la force pour obliger les Arabes à abandonner La Mecque et faire leur pèlerinage dans le nouveau sanctuaire (au sud de l’Arabie, du côté du Yemen). Il rassembla ses innombrables troupes (qui lui avaient soumis le Yemen), ses cornacs et ses éléphants d’Ethiopie et se dirigea vers La Mecque pour détruire la Maison Sacrée. Les protestations des tribus arabes n’avaient aucun poids contre la volonté et la puissance d’Abrahah. Rendu aux portes de La Mecque, la taille des armées d’Abrahah jeta une terreur froide dans le coeur des Mecquois. Leur propre impuissance les désespérait... Un seul homme resta impassible : `Abd Al-Muttalib Ibn Hâshim, le futur grand-père du Prophète. Il demanda à rencontrer Abrahah en personne, dans son camp et au milieu de sa cour et de ses gardes. Au premier abord, le charisme de `Abd Al-Muttalib força le respect d’Abrahah. Il l’interrogea sur l’objet de cet entretien, et, `Abd Al-Muttalib de lui demander de lui restituer son troupeau de chameaux ravis par l’armée d’Abrahah !! Abrahah lui dit alors : "Je croyais que tu étais venu discuter d’une affaire plus importante que ça, quelque chose en rapport avec votre sanctuaire qui vous est si cher et que j’ai l’intention de raser." `Abd Al-Muttalib lui dit : "Je t’ai parlé de mes chameaux car j’en suis le seigneur. Quant au Sanctuaire, sache qu’il a un Seigneur et que ce Seigneur le protégera..." Le despote lui rétorqua : "Il ne le protégera pas de moi !" L’ordre fut donné et les assaillants se dirigèrent vers La Mecque précédés par les phalanges éléphantines. Tout à coup, le grand éléphant qui sert de meneur à tout le troupeau s’arrêta. On avait beau le forcer à marcher vers la Ka`bah, il ne bougeait plus. Dès qu’on le détournait du Sanctuaire, il se relevait. Aussitôt qu’on l’orientait vers la Ka`bah, il refusait de marcher... Face à ce contretemps, Abrahah ordonna d’attaquer sans les éléphants. C’est alors que le temps se gâta, le ciel se chargea de nuages et une nuée d’oiseaux apparut dans le ciel. Ces oiseaux lapidèrent les agresseurs avec des milliers de petites pierres et eurent raison des troupes d’Abraha !! Abrahah, quant à lui, fut victime d’une maladie douloureuse qui rongea son corps jusqu’à l’os... Cet incident est narré dans le Coran dans la sourate dite de l’Eléphant :

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. N'as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l'éléphant.

2. N'a-t-Il pas rendu leur ruse complètement vaine ?

3. et envoyé sur eux des oiseaux par volées

4. Qui leur lançaient des pierres d'argile ?

5. Et Il les a rendus semblables à une paille mâchée.

Il convient à ce stade de noter que l’incident de l’Eléphant eut lieu pendant l’année de naissance du Prophète. Les traditions les plus sûres à ce sujet précisent même que cet incident eut lieu le jour de la naissance du Prophète Mohammad. Cet incident ne fut que la première percée de lumière dans ce monde d’obscurantisme et de paganisme.

Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur le prophète Mohammad, celui qui a tenu sa promesse, le confident. Ô Allah nous ne savons que ce que Tu nous as appris, c’est Toi qui détiens la science. Ô Allah apprend nous ce qui nous apportera du bien et fais nous profiter du bien de ce que Tu nous as appris et augmente nos connaissances. Et embelli le bien à nos yeux et aide nous à le suivre. Et enlaidi le mal à nos yeux et aide nous à nous en détourner. Et mets nous parmi ceux qui écoutent la parole et suivent les meilleures d’entre elles. Et fais de nous tes bons adorateurs par Ta miséricorde.

Gloire à Toi Seigneur, que Tes louanges soient célébrées, j'atteste qu'il n'y a de divinité que Toi, j'implore Ton pardon et je reviens vers Toi repentante.

print