Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux, Louanges à Allah.

 

Les ablutions

Al Woudou'’

 

Ce mot vient de « wahada » qui signifie être bien et joyeux.
Dans la jurisprudence, c’est l’utilisation de l’eau pour des organes précis avec l’intention.
« wadou » : l’eau qu’on utilise pour faire le « Woudou' » nommée ainsi car cela donne aux organes la propreté.

 

Les actes obligatoires de l'ablution/Fouroud al Woudou'’

Cela vient de la Sourate Al maïda, verset 6 :

« Ô les croyants ! Lorsque vous vous levez pour la Salat, lavez vos visages et vos mains jusqu'aux coudes; passez les mains mouillées sur vos têtes; et lavez-vous les pieds jusqu'aux chevilles. »

1 l’intention

Elle est demandée parce que le Woudou'’ est un acte d’adoration et l’intention fait la différence entre l’acte d’adoration et l’habitude.
Le prophète, sur lui la paix et les bénédictions a dit :

« Les actes dépendent des intentions et chaque personne sera jugée sur ce qu’elle a eu l’intention de faire »

Al Bukhâri 1 et 1907 de Muslim

Ce qui veut dire que l’acte d’adoration ne sera compté que si tu as eu l’intention de le faire. Et il ne sera récompensé que si tu l’as fait fidèlement.
L’intention signifie ‘ce qu’on veut faire’ et cela se fait dans le cœur, mais si tu n’arrives pas tu peux utiliser la parole. On le fait en disant « nawaytoul Woudou' rafah al hadath. » Son temps se passe quand tu te laves le visage. Si tu le fais avant, ce n’est pas grave, mais il ne faut pas être perturbé par quelqu’un ou quelque chose.

2 Laver tout le visage

C’est-à-dire toute la face du toupet au bas du menton et d’une oreille à l’autre et il est « wajib » de laver tout ce qui s’y trouve : sourcil, moustache, barbe…de l’extérieur et de l’intérieur sauf si la barbe est très dense alors de l’extérieur seulement.

En ce qui concerne le maquillage/crème/vernis à ongle
Si ce maquillage est effectué après les ablutions - ou même avant l’ablution - et qu’il n’empêche pas que l’eau atteigne la peau, alors il n’est pas interdit et la prière est valide.
Néanmoins il est exigé qu’aucun composant des produits de beauté ne soit fabriqué à base de substances impures pour que la prière soit valide !
Si ce maquillage a été effectué avant les ablutions et qu’il empêche le contact de l’eau avec la peau, nous devons l’enlever pour que l’ablution soit valide.
Et c’est la même chose s’il est fabriqué à partir d’une souillure, la prière n’est valide que si ce produit est enlevé et le visage lavé avec de l’eau pure. islamweb

3 Laver les mains jusqu’en haut des coudes

Rapporté par Muslim (246) de Abu Huraira a rapporté que le prophète, a fait le Woudou'’,

il a mis plein d’eau, il a lavé sa main droite jusqu’aux coudes, puis sa main gauche jusqu’au coude. Puis, il a essuyé sur sa tête, puis son pied droit jusqu’à la cheville, puis le gauche, c’est comme cela que j’ai vu le prophète, faire le Woudou'’ »

Il faut faire entrer l’eau partout, par exemple, il faut enlever les saletés sous les ongles, de même si on porte une bague, il faut l’enlever.

Cela se base sur le Hadith du prophète, , rapporté par Abdullah ben Amr :

« On rentrait de la Mecque à Médine avec le prophète, . Sur la route, on a trouvé de l’eau. C’était l’après midi alors une partie des gens a fait le Woudou'’ rapidement, leurs chevilles n’étaient pas mouillées (alors le prophète, a dit) gare à vos chevilles du feu. Mettez plein d’eau. »

(161) Al Al Bukhâri


Muslim (243) a rapporté qu’un homme a fait son Woudou'’ et il a laissé une place comme un ongle sur son pied et le prophète, lui a dit : 

« Retourne et fait bien ton Woudou'’. »

Et de là, on peut considérer que pour être valable le Woudou'’ doit être complet.

4 Essuyer une partie de la tête

Il suffit d’un seul cheveu dans la limite de la tête (d’autres ont dit trois cheveux) Dieu a dit : 

« wam-sahou bi rouhousikoum »

Al Moghira ben Chaba’ a dit que le prophète, avait fait le Woudou'’ puis il a essuyé son toupet et son turban (amama).

(274) Muslim

Et si la personne lave le dessus ou tout c’est bien. Si elle mouille le toupet c’est suffisant, car c’est une partie de la tête.

Il est permis à la femme, pendant l’ablution, de passer sa main mouillée sur le toupet ensuite de compléter sur le foulard.

La preuve est le Hadith suivant rapporté par Bilal :

« Le prophète, , a passé sa main mouillée sur ses chaussures et sur son voile. »

Muslim


«Voile» : C’est le turban car il voile et cache la tête. Le turban est comparé au foulard de la femme car tous les deux couvrent la tête.
Le verdict qui est valide chez les hommes est obligatoirement valable pour les femmes sauf ce qui a été exempté par la Chariâ.
L’imam Ibn Abi Chiba a rapporté que : « La mère des croyants Oum Salama passait sa main mouillée sur le foulard. »
Si la femme ne peut pas passer sa main mouillée sur une partie de sa tête - en plus du foulard - il lui est permis  de passer sa main mouillée sur le foulard seulement.
C’est l’opinion de l’école Chafeite ainsi que certains Oulémas. La manière de passer la main mouillée sur le foulard ou sur le turban et une partie de la tête est claire. Islamweb

5 Laver les pieds avec les chevilles (deux côtés)

Le lavage du pied doit être complet

6 Respecter l ’ordre

Tirer du verset Qur'ânique et de ce que le prophète, a fait car il l’a toujours fait dans cet ordre et cela est prouvé dans les Hadiths sahih. Tous les madhahibs ont été d’accord avec cela et tous les rapporteurs aussi.
Si il était permis de le faire dans un autre ordre le prophète, l’aurait fait.

Les actes surérogatoires de l’ablution

Sunnan al Woudou'’

Si vous avez fait les six « fouroud al Woudou' » cités ci-avant alors vous pouvez aller prier et votre ablution est valable. Cependant, pour être parfaite, ou meilleure, au cas où par exemple, les « fouroud » n’auraient pas été bien faits, ils deviendront complets grâce aux Sunnan. Mais, c’est aussi pour se rapprocher de Dieu et gagner plus de récompenses, enfin parce qu’il est bon de suivre l’exemple du prophète, , dans tout ce qu’il a fait puisque c’est Allah qui nous l’a ordonné :

“Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés.

Allah est Pardonneur et Miséricordieux. “

Dis : “Obéissez à Allah et au Messager. Et si vous tournez le dos... alors Allah n'aime pas les infidèles ! “


Une remarque : attention de ne pas confondre la Sunna du prophète, en général (actes-paroles-jugements) avec l’utilisation du mot « Sunna » dans la jurisprudence : C’est ce que la loi nous a demandé d’exécuter, mais pas obligatoirement. C’est pourquoi, on est récompensé si on l’exécute, mais on n’est pas puni si on ne le fait pas.

Il y a beaucoup de sunan :

1 Dire « bismillah »

An nissai (1/61) bi isnad jayid a rapporté de Anas qu’il avait dit que quelque uns des compagnons du prophète, , ont demandé de l’eau pour faire le Woudou'’, mais ils n’en n’ont pas trouvé, alors le prophète, a dit :

Est-ce que l’un d’entre vous a un peu d’eau, alors on lui a emmené un peu d’eau et il a mis sa main dans le récipient et il a dit faites votre Woudou'’ au nom de Dieu. (Ce qui veut dire en disant « bismillah » au début.) Alors j’ai vu l’eau coulé du récipient et 70 personnes ont pu faire leur Woudou'’. »

2 Laver les mains trois fois avant de les mettre dans le récipient en versant de l’eau

La preuve que Al Al Bukhâri (2183) et Muslim (235) ont rapporté de Abdullah ben Zaid qui a été questionné sur le Woudou'’ du prophète, , il a demandé de l’eau, et il a fait devant eux le Woudou'’ et pour commencer il a versé de l’eau sur ses mains trois fois puis il a mis ses mains dans le récipient. ‘pour continuer’.

3 Utilisation du siwak

Al Al Bukhâri (847) et Muslim (252) ont rapporté de Abou huraira que le prophète, sur lui la paix et les bénédictions a dit : « Si je ne craignais pas que cela soit difficile pour ma umma je lui aurai ordonné d’utiliser le siwak avant chaque prière. » Dans la version d’Ahmad, « je leur aurai ordonné le siwak avec chaque Woudou'’. »

Cette formulation rend l’utilisation du siwak « mustahab ».

Pendant l’expansion de l’islam, les musulmans n’arrivaient pas à pénétrer dans une ville, alors ils se sont tout de suite demandé quelle Sunna du prophète, , ils ont pu délaisser et ils se sont rappelés du « siwak », alors ils ont tous pris des morceaux d’arbres et ont commencé à se frotter les dents, alors les opposants dans la ville en les voyant brosser leurs dents se sont dit : « Regardez ils se frottent les dents parce qu’ils veulent nous manger ! » Ils se sont enfuis de la ville et les musulmans sont entrés ! 

Il y a trois moment où l’utilisation du siwak est vraiment mustahab (sauf pendant le jeûne entre l’après midi et le coucher) :

1 Quand quelque chose à changé dans la bouche :

            - a Après un silence prolongé
            - b Après un jeûne : quand on n’a pas mangé depuis longtemps
            - c Après un repas où il y a de l’oignon et de l’ail.

2 Quand on se réveille.
3 Quand on se lève pour la prière du matin.

4/5/Mudmada-istinchaq-istinthar

Mudmada est le fait de nettoyer la bouche, il faut que l’eau rince bien toute la bouche avec la main droite.
Istinchaq est le fait d’aspirer l’eau avec la main droite.
Intinthar est le fait d’expirer l’eau qui est entrée dans le nez avec la main gauche.

6 Faire entrer l’eau dans la barbe qui est dense

Abu Dawud (145) de Anas : 

«  le prophète, quand il faisait le Woudou'’ prenait de l’eau dans sa main et faisait entrer l’eau dans sa barbe. Il a dit c’est comme cela que Dieu m’a ordonné de faire. »

7 Essuyer toute la tête


’Abdullah ben Zaid a rapporté que le prophète, quand il faisait son Woudou'’ utilisait ses deux mains de l’avant vers l’arrière et vers l’avant. (Aller- retour)

C’est pour les hommes.

8 Faire entrer l’eau entre les doigts des mains et des pieds

Hadith de Laqit ben Sabira qui a posé la question au prophète,  :

« comment fait-on le Woudou'’ ? » « Il a dit fait le Woudou'’ entier et fait passer l’eau entre les doigts et exagère dans l’istinchaq sauf si tu jeunes. »

Abu Daoud (142) et sahih tirmidhi (788).

La manière consisterait à nettoyer entre les doigts des pieds avec l’annulaire de la main gauche, on commence à laver entre les doigts de pied par le pied droit à partir de l’auriculaire vers le gros doigt du pied, puis le pied gauche du gros doigt de pied vers l’auriculaire.

Al Moustawrid  a dit qu’il a vu le prophète, faire le Woudou'’ et qu’il a lavé entre ses doigts de pied avec l’annulaire.

Ibn Maja 446

9 Essuyer les oreilles de devant et de derrière avec de l’eau nouvelle (autre que celle de la tête)

Ibn Abbas a raconté que le prophète, a essuyé sa tête et puis il a fait ses oreilles devant et derrière.

Et ce Hadith a été rapporté par Tirmidhi (36) et An Nisai (74/1) en le corrigeant car ils avaient ajouté :

« l’intérieur de l’oreille avec l’index et le derrière de l’oreille avec le pouce. »

Et Abdullah ben Zaid avait raconté :

« J’ai vu le prophète, faire le Woudou'’ et il a pris de l’eau pour ses oreilles autre que l’eau utilisée pour sa tête. »

hakim 151/1, Hadith sahih d’après dhahabi.

10 Répéter trois fois les gestes du Woudou'’ « fard » et « Sunna »

Muslim (230) a raporté de Osman qu’il avait dit : 

« Voulez-vous que je vous fasse voir comment le prophète, faisait son Woudou'’ et il a fait chaque chose trois fois. »

11 Le côté droit avant le gauche

Que cela soit les mains ou les pieds.

Abu Huraira a rapporté que le prophète, a dit :

« Quand vous faîtes le Woudou'’ commencez par votre droite »

Ibn Maja (402)

12 Frictionner (ou Addalke):

Passer sa main sur la partie du corps que l’on lave


Ahmad d’Abdallah ben Zaid a rapporté que le prophète, en faisant son Woudou'’ frictionnait les parties de son corps et qu’il nous disait : ‘c’est ainsi que vous devez faire’.

Ahmad (39/4)


Addalke est le fait de passer la main sur le membre à laver, quand on verse l'eau ou après l'avoir versée, d'un frottement léger. Il est désirable « mustahab » chez la majorité des Oulémas.

13 Faire tous les actes l’un après l’autre sans interruption

Passer à l’étape suivante avant que la précédente soit sèche. Car suivant tous les Hadiths, on a jamais vu le prophète, , arrêter son Woudou'’.

14 Faire plus

Laver plus haut (ou au dessus) que le toupet, plus haut que les coudes pour les bras et plus haut que les genoux pour les jambes.

Car le prophète, a dit qu’au jour de la résurrection sa oumma viendra (se reconnaîtra) « ghrourran mouhajalin » par les traces du Woudou'’.

Al Bukhâri (136) et Muslim (246)


« ghourr » est le pluriel « gharr » et vient de « ghourra » : avoir une trace blanche sur le front, en arabe c’est la trace blanche au milieu de la tête du cheval.
« mouhajallin » pluriel de « mouhajjal » et vient de « tahjil » : la blancheur des avant bras et des pieds et en arabe c’est le cheval qui a ses quatre pattes blanches jusqu’aux genoux.
Et c’est pour dire que les musulmans qui feront le Woudou'’ sur terre auront au jour de la résurrection une trace (blanche) due au Woudou'’ ou plutôt un lumière.

15 Ne pas gaspiller l’eau ni en être avare

Al Bukhâri (198)  de Anas a dit que le prophète,

utilisait un récipient d’environ 10 cm³ pour faire ses ablutions. (yatawada ou bil mouddi)

16 Se diriger vers la Mecque

Parce que c’est la plus noble des directions.

17 Ne pas parler/discuter

Parce que le prophète, ne l’a jamais fait.

18 Quand on fini on dit « ash-shahadatayn »

Ach-hadou Ane la Ilaha Illa Allah
wa Anna Mohammadane Rassoulou Allah

19 Faire une doha

Allahoumma Aja’lni min attawabin wa ja’alni min al moutatahirine.

tirmidhi

 

Actes détestables pendant l'ablution

 « makrouhat al Woudou'’»

1 Gaspillage et avarice de l’eau

Parce que c’est contraire à la Sunna et parce que Dieu n’aime pas les gaspilleurs :


« Ô enfants d'Adam, dans chaque lieu de Salat portez votre parure (vos habits). Et mangez et buvez; et ne commettez pas d'excès, car Il [Allah] n'aime pas ceux qui commettent des excès. »

Sourate Araf, verset 31


Et le gaspillage est le dépassement de la moyenne il est rapporté par Abu Dawud que le prophète, a dit : 

« Il y aura des gens dans cette communauté qui ne respecteront pas la pureté et l’invocation. »

2 Faire la main gauche avant la droite

C’est contraire à ce que le prophète, avait fait.

3 S’essuyer

Sauf pour une excuse comme en cas de gerçures quand il fait très froid ou d’assèchement douloureux à l’air chaud ou encore si on a peur qu’une « najassa » dans l’air puisse se coller comme de la poussière.


Al Al Bukhâri et Muslim ont rapporté qu’on a donné quelque chose au prophète, pour s’essuyer, mais il ne l’a pas utilisé.

4 Se jeter l’eau dans le visage

5 Faire plus que trois fois ou moins.

Le prophète, après avoir fait le Woudou'’ trois fois a dit c’est comme cela que l’on fait le Woudou'’ celui qui fait moins ou plus a mal fait et n’a pas été juste.

Abu Dawud (135)

6 Se faire aider par quelqu’un

Si on n’a pas besoin, sans excuse parce que cela ressemble à l’esclavage.

7 Exagérer le lavage de la bouche et du nez quand on jeûne

Par peur que de l’eau soit avalée accidentellement.
Le prophète, sur lui la paix et les bénédictions a dit :

« Exagère ton Woudou'’ sauf si tu jeûnes »

Abu Dawud (142)

 

Ce qui fait perdre l'ablution

L'ablution est révoquée par l'une des causes suivantes :

1/ Tous ce qui sort par les deux sorties :

L'urine et les selles. Les gaz ou pets. Que ce soit pur comme le calcul et les vers ou « najiss » comme l’urine et le sang…Pour la jurisprudence shaféite, mais cela est différent pour la jurisprudence hanafite.

Sourate Nissa , verset 42 :

"si l'un de vous revient du lieu où il a fait ses besoins"

Al Bukhâri (135) et Muslim ( 225) de Abu huraira ont rapporté que le prophète, a dit : 

« Dieu n’acceptera pas votre prière sauf si il fait le Woudou'’ si il est impur. »

2/Dormir « ghair mutamakin »

« mutamakin » : avoir les fesses collées sur la surface où on est assis.
« ghair mutamakin » : ne pas être assis de manière « mutamakin » autrement dit quand il y a un vide entre les fesses et la surface.

Le prophète,   a dit : 

« Celui qui dort qu’il refasse son Woudou'’ »

Abu Dawud (203) par contre celui qui est « mutamakin », cela ne casse pas son Woudou'’ parce qu’il sent si il a des gaz.

Muslim (376) de Anas a rapporté que (un jour) :

quand il voulait prier, le prophète, , a commençé à parler avec un homme et les compagnons qui sont restés assis pour l’attendre se sont endormis et quand le prophète, est revenu, ils ont prié sans refaire le Woudou'’.


Il a aussi été rapporté que les compagnons s’endormait assis, puis priait sans refaire le Woudou'’. Al Bukhâri 541, 544, 545

3 Perdre la raison

La perte de conscience que ce soit par évanouissement ou par une folie ou par l'alcool ou par un médicament qu’il soit « mutamakin » ou pas. Parce que la personne dans ce cas peut ne pas se rendre compte de la perte de son Woudou'’.

4 Si l’homme touche sa femme ou une femme étrangère sans séparation, cela casse son Woudou'’ à lui et à elle.

Si on touche par-dessus les habits alors cela ne casse pas le Woudou'’.

Sourate Nissa, verset 42 :


« ô les croyants ! N'approchez pas de la Salat alors que vous êtes ivres, jusqu'à ce que vous compreniez ce que vous dites, et aussi quand vous êtes en état d'impureté [pollués] - à moins que vous ne soyez en voyage - jusqu'à ce que vous ayez pris un bain rituel. Si vous êtes malades ou en voyage, ou si l'un de vous revient du lieu où il a fait ses besoins, ou si vous avez touché à des femmes et vous ne trouviez pas d'eau, alors recourez à une terre pure, et passez-vous-en sur vos visages et sur vos mains. Allah, en vérité est Indulgent et Pardonneur. »


La femme étrangère est la femme avec laquelle l’homme peut se marier.
Il y a d’autres avis sur ce point pour les autres madhabs.

5 Toucher ses parties, devant ou derrière, de soi ou autrui, avec les mains et les doigts.

Enfant, adulte, mort, vivant, femme et homme.

Il y a d’autres avis sur ce point pour les autres madhabs.

6 Les pertes qui font perdre le Woudou'’

Le « madhi », il s’agit d’un liquide clair qui sort avant un rapport lorsqu’une personne s’excite. C’est une matière « najiss »
Le « wadhy», il s’agit d’une substance blanche et visqueuse qui sort après avoir uriné ou lorsque l’on porte quelque chose de lourd. C’est une matière « najiss »
Al Many ou sperme est pur selon un avis.

Les gens atteints d'une  incontinence urinaire, de gaz incessants et les femmes atteintes de métrorragie (hémorragies persistantes) ne doivent faire les ablutions pour la prière que lorsque le temps de celle-ci survient. Elle doit avant de faire ses ablutions, faire la toilette intime complète en veillant à appliquer des serviettes hygiéniques, dans le cas où les sécrétions sont considérées comme souillures. Ensuite, elle fait ses ablutions et accomplit la prière obligatoire et autant de prières surérogatoires qu’elle veut faire.

Ses ablutions ne seront pas annulées par la sortie de ces sécrétions même si cela se produit pendant l'accomplissement de la prière. Avec ces mêmes ablutions elle peut faire le Tawaf et toucher le Mous'haf, …etc.

Il y a d’autres avis sur ce point.

7 Manger la viande des camélidés.

8 Remarques

En cas de doute, si on a oublié si on a fait le Woudou'’ ou pas, on doit le refaire quand même.

En cas de doute, si on a oublié si on a perdu ou pas le Woudou'’, on n’a pas besoin de refaire le Woudou'’.

Les actes qui nécessitent l'ablution

1 La prière

« Ô les croyants ! Lorsque vous vous levez pour la Salat, lavez vos visages et vos mains jusqu'aux coudes; passez les mains mouillées sur vos têtes; et lavez-vous les pieds jusqu'aux chevilles. »

Sourate Al maida, verset 6

Le prophète, a dit :

« Dieu n’acceptera pas la prière de quelqu’un sauf si il a fait le Woudou'’ »

Al Bukhâri (135) et Muslim (225) et

« La prière n’est pas accepté sans Woudou'’ »

Muslim (224)

2 Le tawaf autour de la Ka'ba

Parce que le tawaf est comme la prière. Le prophète, a dit : 

« Le tawaf autour de la ka’ba est comme la prière sauf que vous pouvez parler. Alors celui qui parle qu’il dise du bien. »

Tirmidhi (960) Al Hakim (459/1)

3 Toucher le Qur'ân et le porter

Dieu a dit : 

« Et c'est certainement un Coran noble, dans un Livre bien gardé. que seuls les purifiés touchent; »

Sourate al waqia, verset 79

Et le prophète, a dit : 

« Le Qur'ân ne doit pas être tenu sauf par un purifié »

(darqatni 459/1)

Le Qadi cheikh Ahmad Kurdi a expliqué que la femme qui a ses règles peut lire le Qur'ân sans le toucher en cas de nécessité et tourner les pages avec une règle ou un crayon. Mais il semble que la nécessité soit pour celle qui ferait des études islamiques à cause des examens, tandis que pour les autres, il ne semble pas y avoir de nécessité. Néanmoins, si elle apprend le Qur'ân par coeur et a besoin de vérifier un mot, elle peut tourner les pages avec un crayon pour vérifier sans toucher direct.

Al Bukhâri a rapporté Othman a raconté comment le prophète, faisiait son Woudou'’ alors il a versé l’eau trois sur les mains puis il a lavé sa bouche et son nez, puis il a fait trois fois son visage, puis trois fois ses bras jusqu’au coudes, puis il a essuyé sa tête  et lavé chaque pied trois fois. Et il a dit j’ai vu le prophète, faire le Woudou'’ comme ceci.

Al Bukhâri (162)

Et le prophète, a dit :

 « Celui qui fait le Woudou'’ comme je le fais, puis il fait deux rakats concentrées Dieu lui pardonne tous ses péchés passés. »

 

 

Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur le prophète Mohammad, celui qui a tenu sa promesse, le confident. Ô Allah nous ne savons que ce que Tu nous as appris, c’est Toi qui détiens la science. Ô Allah apprend nous ce qui nous apportera du bien et fais nous profiter du bien de ce que Tu nous as appris et augmente nos connaissances. Et embelli le bien à nos yeux et aide nous à le suivre. Et enlaidi le mal à nos yeux et aide nous à nous en détourner. Et mets nous parmi ceux qui écoutent la parole et suivent les meilleures d’entre elles. Et fais de nous tes bons adorateurs par Ta miséricorde.

Gloire à Toi Seigneur, que Tes louanges soient célébrées, j'atteste qu'il n'y a de divinité que Toi, j'implore Ton pardon et je reviens vers Toi repentante.

print