Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux, Louanges à Allah.

 

L'extrémisme religieux

 

La formule "Extrémisme religieux" apparaît dans le saint Qur'ân à deux endroits :

An nissa - 4 .171.

ô gens du Livre (Chrétiens), n'exagérez pas dansvotre religion, et ne dites d'Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un Messager d'Allah, Sa parole qu'Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas “Trois”. Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Allah n'est qu'un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C'est à Lui qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur . Al-Maidah - 5.77.

Dis : “ô gens du Livre, n'exagérez pas en votrereligion, s'opposant à la vérité. Ne suivez pas les passions des gens qui se sont égarés avant cela, qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin droit.

Ibn Abbas, , a également relaté que quand il était un jour entrain de rassembler des cailloux pour le messager d'Allah (pendant le hadj), le messager d'Allah lui a commandé derassembler de petits cailloux et s'est adressé à lui en disant, " C’est ce genre de cailloux que vous devez jeter! C’est ce genre de cailloux que vous devez jeter! Et prenez garde d'aller au delà des limites dans votre religion, parce que aller au delà des limites dans la religion a détruit ceux qui vous ont précédé!"

Signification de l’excès en religion

L’excès en religion consiste à aller au delà des limites définies par le saint Qur'ân et les Hadiths authentiques du prophète,. Le saint Qur'ân et les Hadiths doivent être interprétés en accord avec les règles et les principes qui sont en rapport avec ilm al usul (ou règles fondamentales de la jurisprudence islamique) et qui sont le Qur'ân, la Sunna, l’ijma et l’analogie.

Le Qur'ân précise que lorsque Dieu et son prophète,  ont décidé d'une affaire, il n’est pas digne d’un croyant,homme ou femme, d’avoir le choix dans cette affaire et si ils se disputent sur quoi que ce soit;  ils doivent se reporter à Allah et son messager.

Ainsi pour trouver une solution religieuse, on attend du croyant qu’il se réfère directement au Qur'ân et à la Sunna et qu’il les utilise pour élaborer ses conclusions.

Aucune préférence ne doit être donnée à un texte ou à l’une de ses parties plutôt qu’une autre. Les extrémistes qui vont au delà des limites de la religion ont tendance à bouleverser les textes pour prêcher et même, à accentuer les textes qui tombent bien avec leurs croyances exagérées et à fermer les yeux sur ce qui les contredits.

Ils déforment volontairement les versets du Qur'ân de manière à ce qu ‘ ils coïncident avec leur attitude exagérée et leurs désirs injustifiés. Non seulement, ils oublient les versets qui les contredisent et réfutent leur attitude démesurée, mais ils renient le sens originel pour lequel le verset a été descendu. Sur tous les Hadiths, ils prônent ceux qui concordent avec leurs fausses idées, peut importe combien faibles ou inauthentiques ils sont, s’enfuyant des Hadiths qui réfutent et montrent leur déviation, bien qu’ils soient vrais et authentiques.

Et, ils acceptent en plus de leur conception du Qur'ân et de la Sunna tout opinion qui les supporte, rompant avec les règles pédagogiques qui disent :

Si tu cites soit authentique, si tu revendiques apporte des preuves.

Ils rejettent même chaque opinion qui mets la leur en échec ou la réfute même si une telle opinion est justifiée et appuyée par les meilleurs des preuves. Ils choisissent les textes qui leur plaisent c’est pourquoi ils exploitent le texte sans le citer.

Les sortes d’extrémismes

L’extrémisme religieux est de deux types : idéologique et pratique. Le premier type apparaît quand quelques musulmans enthousiastes vont si loin qu’ils croient qu’une partie de la religion est son tout.

Les soufies passionnés par exemple prennent pour acquis que la religion n’est que la sérénité du cœur, négligeant la législation et les aspects pratiques. L’enthousiaste qui prône une certaine branche de la religion, non seulement donne priorité à cette branche sur la totalité de la religion, mais regarde ceux qui prônent les autres branches avec dédain et pitié. L’imam Shatibi a parlé de ces deux types d’excès en religion dans son livre nommé al Mowafakat.

Il est connu que la religion comprend un aspect idéologique fondamental, un aspect psychologique et un aspect comportemental. Quand un de ces aspects est mis en avant sur les autres, l’excès est inévitable. De même, quand une branche de la religion est considérée comme toute la religion, nous tombons dans de graves excès. Est il raisonnable, par exemple, que la religion musulmane soit minimisée à l’art de réciter le saint Qur'ân et à rien d’autres ?

Le deuxième type d’excès, en rapport avec la pratique, apparaît quand un musulman tombe dans le piège de ses doutes comme pour les ablutions et quand il va dans ses interprétations au delà des limites décrétées par Dieu, négligeant sa famille et ses responsabilités, et en conséquence perdant sa balance et échouant à compléter les vrais objectifs qu’il est supposé  réalisé.

Sans aucun doute, l’excès dans l’idéologie est beaucoup plus dangereuse que la pratique, parce qu’il n’est pas aisé de s’en débarrasser. Les gens souffrant de l’excès dans leurs idéologies irréalistes croient qu’ils ont toujours raison. Une telle attitude a toujours été le germe de la dissension. L’essence de diaboliques intentions et la route des caprices et déviations.

Parce que leurs coeurs se sont aliénés, les épées on été dégainées et le sang a été versé.  A ce propos Allah le tout puissant a dit :

Al-Anfal - 8.46.

Et obéissez à Allah et à Son messager; et ne vousdisputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force. Et soyez endurants, car Allah est avec les endurants.

Les raisons de l’excès en religion

Les raisons sont nombreuses, la plus importante est l’ignorance de la loi divine et de la Sunna. Un extrémiste qui glorifie la sainteté et défendre sincèrement la religion de Dieu trouve difficile de voir un musulman pécher. Et à cause de l’ignorance et l’excès, il peut être conduit par son grand amour et son admiration pour une certaine personne pour lui donner une importance, et même attaquer ceux qui adoptent des idéologies différentes.

L’ignorance qui se manifeste par la méconnaissance d’une règle religieuse ou sa mauvaise compréhension est facile à guérir surtout quand il n’est pas motivé par un caprice ou des intentions diaboliques. Acquérir des connaissances élimine facilement de telles ignorances. Il  a été dit, par exemple  qu’Omar Abdel Aziz, surnommé le cinquième calife bien guidé, débattit une fois avec les khawarij et fut capable de convaincre, en une seule rencontre, plus que 1000 d’entre eux, de revenir vers l’islam repentants.

Une autre raison de l’excès est le préjugé et le caprice qui amène généralement à des interprétations délibérément mauvaises ou même au rejet des textes authentiques dans l’intérêt de buts mondains et d’ambitions comme la renommée et le commandement. Dans ce cas l’excès prépare la route de l’hérésie et des déviations qui s’étendent dans le cœur et l’esprit de l’homme, et deviennent profondément enracinées.

Une fois que de tels caprices sont enracinés profondément dans l’esprit et le cœur, il lui devient difficile d’arrêter sa position ou même d’admettre être sur le mauvais coté. Il se replie dans sa vanité et cherche désespérément la preuve et la justification de ses lubies et de ses caprices.

C’est pourquoi il a été justement dit :

Acquiert suffisamment de connaissances avant d’être leader, car une fois que tu l’es tu ne pourras jamais être capable d’acquérir des connaissances.

Les lubies résultent d’un certain complexe psychologique anormal qui amène à la violence et à l’acharnement, à l’arbitraire et l’injustice et à la recherche des mauvaises qualités des autres. Les gens qui possèdent des lubies sont généralement caractérisés par une apparence de fausse supériorité, morgue et arrogance. Leur seul but est de critiquer les gens, de divulguer leurs erreurs et leurs fautes, et de cacher leurs mérites et bonnes qualités. Ils évitent même et perdent confiance dans les savants, accrochés à leurs propres préjugés d’opinions et d’attitudes,  peut importe au combien ils sont faibles et anormaux.

Une troisième raison de l’excès est celle venant d’une réaction contre la large propagation de la corruption et du dévergondage dans nos sociétés modernes islamiques. Les caractéristiques de la dépravation et du dérèglement éthique dans les écoles et universités, dans les rues, sur les plages, dans les magasins et les parcs produiront inévitablement beaucoup d’extrémisme sur ceux qui adoptent une position religieuse.

Cependant, avant de parler des solutions à l’excès en religion, il est important de distinguer entre un réel extrémisme, qui est l’excès par rapport aux limites religieuses, et la vrai déviation du droit chemin, et celle simulée par les ennemis de l’islam, sous le nom innovateur du retour à la base, al usuliah, ou fondamentalisme ou radicalisme, en référence au sincère et honnête appel à Dieu et à sa religion pour accomplir la loi islamique et l’obéissance au Qur'ân et à la Sunna.

Traitement de l’excès

Il n’y a pas de moyen d’éliminer l’excès en religion sauf si les savants dévoués à Dieu ont la chance de soutenir l’appel à Allah en accordance avec les règles impartiales et authentiques et à travers une vision claire de ce qu’est l’essence de la véritable religion musulmane et des voies du Qur'ân et de la Sunna.

Le but de ce processus réformateur est l’établissement d’une personnalité musulmane correcte qui comprend la santé du corps, la pureté del’esprit, et la solidité de la raison.

La personnalité du musulman doit se balancer entre le matériel et le spirituel, les besoins humains et les valeurs morales et lutter pour la prospérité et le bien être de l’humanité dans le monde actuel et le suivant. Il doit fortement refléter de grandes qualités comme une conscience profonde, une connaissance délicate, un cœur tendre, une détermination ferme et une forte volonté. Le but du musulman dans la vie doit aller plus loin que l'unique aspiration matérielle, son message doit être plus exalté que les désirs terrestres. Un musulman doit avoir le contrôle complet de ses désirs et caprices et être bien guidé par des bons principes et desvaleurs morales. Un musulman doit être très élevé dans ses mœurs.

Et naturellement pur et digne d’admiration et d’amour.

 

Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur le prophète Mohammad, celui qui a tenu sa promesse, le confident. Ô Allah nous ne savons que ce que Tu nous as appris, c’est Toi qui détiens la science. Ô Allah apprend nous ce qui nous apportera du bien et fais nous profiter du bien de ce que Tu nous as appris et augmente nos connaissances. Et embelli le bien à nos yeux et aide nous à le suivre. Et enlaidi le mal à nos yeux et aide nous à nous en détourner. Et mets nous parmi ceux qui écoutent la parole et suivent les meilleures d’entre elles. Et fais de nous tes bons adorateurs par Ta miséricorde.

Gloire à Toi Seigneur, que Tes louanges soient célébrées, j'atteste qu'il n'y a de divinité que Toi, j'implore Ton pardon et je reviens vers Toi repentante.

print