Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux, Louanges à Allah.

 

Modification des livres ayant précédé le Qur'ân

 

« Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour toute l'humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas. »

Sourate 34, verset 28

Le message de l’Islam a abrogé tous les messages qui l’ont précédé et il est la seule religion acceptée par Allah qui dit dans ce sens :

« Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants. »

Sourate 3, Verset 85

Les  livres divins qui ont précédé le Qur'ân étaient destinés à des peuples précis et pour un temps limité. Ils n’ont pas instauré une jurisprudence générale, universelle, c’est pour cela que Dieu n’a pas garanti leur authenticité comme Il l’a fait avec le Qur'ân. Au fur et à mesure, les originaux ont été perdus et leurs lois ont été modifiées.

Certains points qui vont être développés ci-après ne peuvent pas varier, même à travers le temps, surtout en matière de dogme, et Dieu nous a révélé la vérité sur cela dans le saint Qur'ân.

Le premier de ses livres, c’est la Thora.

Torah

Le livre descendu à Moïse pour guider Baní Israël. Comment a-t-il été perdu ?

Il y a longtemps suite aux différentes guerres et aux exodes de Bani Israël. Et parce que Dieu leur a envoyé des gens pour les punir de leurs mauvais comportements. Qu’est-ce qui a été modifié ?La torah actuelle n’est pas celle qui a été descendu sur Moïse. C’est une série de faits que les juifs ont écrits de leur propre main et dont ils ont dit par la suite qu’ils viennent de Dieu et cela pour des vils profits terrestres.

C’est Dieu qui le dit lui-même :

« Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d'Allah pour en tirer un vil profit ! - Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu'ils en profitent ! »

Sourate baqarah, verset 79

La preuve :

Il ne faut pas beaucoup de travail pour prouver que ce n’est pas la torah révélée à Moise, il suffit simplement de regarder le livre pour le savoir. Les preuves sont nombreuses : des textes parlent de la mauvaise croyance, des histoires mensongères et des contradictions claires. Une tentation aux mauvaises pratiques et pour parler d’une seule, on va parler du dogme.

Tous les Livres que Dieu a révélé à ses prophètes appellent à l’unicité de Dieu, à la croyance au jour de la résurrection et invitent les gens à la bienfaisance. Et c’est cela même qui a été modifié dans la torah. Par rapport à Dieu, les juifs ont limité les pouvoirs de Dieu à eux, c’est-à-dire que c’est la torah de Baní Israël seulement. Ils y ont fait ressembler Dieu à un homme qui se fatigue puisqu’ils disent qu’Il a construit les cieux et la terre en six jours, puis Il s’est reposé le samedi qui est leur jour de congé. Et dans le Qur'ân Dieu a répondu à cette allégation :

« En effet, Nous avons créé les cieux et la terre et ce qui existe entre eux en six jours, sans éprouver la moindre lassitude. »

Sourate Qaf, verset 38

De plus, ils L’ont accusé d’avarice et de pauvreté et Dieu a répondu :

« Et les Juifs disent : “La main d'Allah est fermée ! ” Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient-ils pour l'avoir dit. Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes : Il distribue Ses dons comme Il veut. Et certes, ce qui a été descendu vers toi de la part de ton Seigneur va faire beaucoup croître parmi eux la rébellion et la mécréance. Nous avons jeté parmi eux l'inimité et la haine jusqu'au Jour de la Résurrection. Toutes les fois qu'ils allument un feu pour la guerre, Allah l'éteint. Et ils s'efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de désordre. »

Sourate Al Maïda, verset 64

Et aussi :

 « Allah a certainement entendu la parole de ceux qui ont dit : “Allah est pauvre et nous somme riches”. Nous enregistrons leur parole, ainsi que leur meurtre, sans droit, des prophètes. Et Nous leur dirons : “Goûtez au châtiment de la fournaise. »

Al imran verset 181

A propos du Jour de la résurrection, il n’existe pas dans la torah actuelle et il n’est pas mentionné. Pour eux, il n’y a pas d’enfer ni de paradis.

Hors tous ces points qui ont été modifiés sont la base de la religion.

A la place du paradis et de l’enfer, ils ont fait de la Palestine le lieu que Dieu promet aux bons croyants et l’enfer est le fait d’en être chassé.

D’autres modifications :

Ils se sont attaqués aux prophètes en les accusant de commettre des grands péchés comme avec Noé, Abraham, Lut, Isaac, Jacob, David et Souleymane. Entre autre d’énormités, ils ont accusé Lut d’avoir couché avec ses filles, David avec la femme d’un autre et Aaron d’avoir invité les juifs à adorer la vache. Et Dieu a dit :

« Voilà ceux qu'Allah a guidés : suis donc leur direction. Dis : “Je ne vous demande pas pour cela de salaire”. Ce n'est qu'un rappel à l'intention de tout l'univers. »

Sourate Al anam, verset 90

« Ils n'apprécient pas Allah comme Il le mérite quand ils disent : “Allah n'a rien fait descendre sur un humain.” Dis : “Qui a fait descendre le Livre que Moïse a apporté comme lumière et guide, pour les gens ? Vous le mettez en feuillets, pour en montrer une partie, tout en cachant beaucoup. Vous avez été instruits de ce que vous ne saviez pas, ni vous ni vos ancêtres. Dis : “C'est Allah”. Et puis, laisse-les s'amuser dans leur égarement. »

Sourate Al anam, verset 91

Tout cela prouve qu’ils ont faussé la vérité.

Le zabur

C’est le livre révélé à David comme inscrit dans le Qur'ân :

« Et ton Seigneur est plus Connaisseur de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre. Et parmi les prophètes, Nous avons donné à certains plus de faveurs qu'à d'autres. Et à David nous avons donné le “Zabour”. »

Sourate Al isra, verset 55

Ce livre a été perdu comme la torah et le livre qui existe aujourd’hui « mazamir », les psaumes, est un livre d’invocations qui pleure la gloire d’Israël, le royaume de David, le peuple de Souleymane et le mont Sinaï. Écrits par les juifs pour toucher les sentiments des juifs et les attacher à la Palestine. Parmi ses invocations- qui sont malpolies envers Dieu-, il y a une atteinte à Sa gloire et une haine envers les non israéliens, c’est la raison pour laquelle il a été introduit dans la torah.

L’évangile (d’après le mot arabe injil)

C’est le nom du Livre que Dieu a révélé à Issa, (Jésus fils de Marie).

Les raisons de sa perte :

-Sa malmenation par des chrétiens après l'élévation de Jésus en a été la raison principale.

-Parce que Jésus avait été envoyé et destiné précisément et uniquement à Baní Israël.

Un Évangile… des Évangiles.

Dieu a révélé à Jésus un seul livre, hors l’Évangile actuelle n’est pas une, mais plusieurs Évangiles dont les chrétiens n’ont agréés que quatre, 4 parmi 70. Et cela malgré le fait que parmi ses quatre il y ait beaucoup de contradictions. C’est aussi pour cela qu’elles se font modifiées souvent :

Ces 4 Évangiles sont : -Luc -Mattieu -Marc -Jean

Tous ces livres constituent le nouveau testament.

Les preuves :

Les évangiles actuelles sont des histoires et des bavardages sur la vie de Jésus rapportées par leur écrivain respectif et la preuve sur leurs non authenticités sont nombreuses.

Parlons de l’illogisme dans le dogme :

a. Dire qu’il est le fils de Dieu : Les quatre Évangiles sont d’accord sur le fait que Jésus est le fils de Dieu. Ce que Dieu rejette dans la sourate Al ikhlass :

« Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus. Et nul n'est égal à Lui”. »

b. La crucification de Jésus qui a été justifié par la faute d’Adam et la sauvegarde de l’être humain. Et Dieu rejette aussi  cela:

« Il n'y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n'aura pas foi en lui avant sa mort. Et au Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux. »

Sourate An Nissa, verset 159

c. Accuser les fils d’Adam d’être la raison de la faute de leur père : l’Évangile dit que le péché d’Adam est par la faute de ses descendants et que Jésus a été crucifié pour expier et sauver la race humaine. Ce qui va à l’encontre des principes de la responsabilité et de la punition. (Dieu ne peut pas punir Jésus pour les fautes d’Adam, il n’y a pas un péché qui n’est une punition)

« Et nul ne portera le fardeau d'autrui.»

Sourate Al israa, verset 15.

Adam a demandé pardon à Dieu qui lui a pardonné :

« Tous deux (Adam et Ève) en mangèrent. Alors leur apparut leur nudité. Ils se mirent à se couvrir avec des feuilles du paradis. Adam désobéit ainsi à son Seigneur et il s'égara. Son Seigneur l'a ensuite élu, agréé son repentir et l'a guidé.»

Sourate Taha, versets 121 et 122

d. L’Évangile actuelle tire ses lois de la torah et puisque la torah a été modifiée l’Évangile ou nouveau testament ne peut être que faux.

 

Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur le prophète Mohammad, celui qui a tenu sa promesse, le confident. Ô Allah nous ne savons que ce que Tu nous as appris, c’est Toi qui détiens la science. Ô Allah apprend nous ce qui nous apportera du bien et fais nous profiter du bien de ce que Tu nous as appris et augmente nos connaissances. Et embelli le bien à nos yeux et aide nous à le suivre. Et enlaidi le mal à nos yeux et aide nous à nous en détourner. Et mets nous parmi ceux qui écoutent la parole et suivent les meilleures d’entre elles. Et fais de nous tes bons adorateurs par Ta miséricorde.

Gloire à Toi Seigneur, que Tes louanges soient célébrées, j'atteste qu'il n'y a de divinité que Toi, j'implore Ton pardon et je reviens vers Toi repentante.

print