Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux, Louanges à Allah.

 

Premier épisode

 

Faits historiques

Il est né dans une des plus prestigieuse ville et famille arabe de qouraish: Bani hachem.

Le prophète, sas, a dit : « Allah a créé les gens, il m’a fait le meilleur de la  meilleure région, et il m’a mis dans la meilleure des villes, Il m’a mis dans la meilleure des maisons, ce qui fait de moi la meilleure âme et origine. »

Et c’est pour cela que lorsque Quouraish s’est attaqué au prophète, sas, il s’est attaqué à lui sur tous les sujets, sauf sur ses origines.

Il a été élevé orphelin puisque son père Abdullah est mort quand sa mère était enceinte de lui de deux mois. Sa mère Amina est morte quand il avait six ans. Il a goûté l’amertume du manque d’amour des parents, puis il a été élevé par son grand père qui est mort quand il avait 8 ans, puis il a été élevé par son oncle Abu talib jusqu’à ce qu’il devienne grand.

Le prophète a passé ses quatre premières années dans le désert chez la famille Saad. Du coup, il avait une bonne santé, une langue littéraire, un courage et il était cavalier depuis son enfance. Et il a conservé du désert son amour pour la tranquillité, l’air pur loin des maladies de la ville…

Il était intelligent et avait un beau visage qui le reflétait et c’est pour cela que tout le monde l’aimait. Et quand il rendait visite à son grand père, il s’asseyait sur son matelas, ce que les autres oncles ne pouvaient pas faire, et quand ces derniers l’en empêchaient son grand père leur disait : « Laissez-le, c’est un garçon qui va avoir une grande position dans le futur. » 

Il gagnait sa vie en s’occupant des troupeaux des gens de la Mecque. Et on raconte que le prophète sas a dit : « Tous les prophètes qu’Allah a envoyé étaient des bergers. »

-« Même toi, ô prophète », lui demanda  t on ?

-il a dit : « Même moi »

Dans un autre Hadith, « Allah n’a envoyé aucun prophète qui n’était berger. Et ses compagnons lui ont dit : « Même toi ô messager d’Allah ? Même moi, je l’ai fait pour les familles de la Mecque pour un peu d’argent »

A 25 ans, il a commencé à travailler pour khadija bint khouwayled comme commerçant.

Le prophète n’accompagnait pas ses amis et sa famille dans leurs divertissements et   débauches, car Allah l’avait protégé de ceci. Et on raconte dans le livre de sa biographie que pendant sa jeunesse, il avait entendu des chants  provenant d’une maison de la Mecque qui fêtait un mariage. Et quand il voulu y assister. Allah le fit dormir jusqu’au lendemain lorsqu’il fut réveillé par le soleil. Il n’a jamais prononcé de mauvais mots.

 Il était intelligent quand il conseillait. L’histoire de la Kabba pendant sa reconstruction: où il avait posé son manteau par terre et chaque tribu pu porter la pierre noire. Son geste permit d’éviter une guerre.

Tout le monde savait qu’il disait toujours la vérité, il était un homme de confiance, poli qui ne mentait pas et il avait une bonne réputation. C’est pour cela que khadija lui a proposé de travailler pour elle. Dans les caravanes qui partaient à Bassora chaque année en Iraq. Elle commença par lui donner le double du salaire des autres hommes. Quand il rentra de son premier voyage  et qu’elle constata qu’il avait gagné plus d’argent et qu’il était honnête, elle voulu se marier avec lui.

Ce qu’il accepta bien qu’ayant 15 ans de moins qu’elle. Et le meilleur témoignage de sa fidélité avant le message vient de khadija quand il est rentré effrayé de la caverne de khar hira qui lui a dit: « Non par Allah, Il ne te laissera jamais tomber. Tu as toujours gardé les liens, tu portes assistance aux faibles, tu donnes aux pauvres, et traites bien tes invités et tu aides les gens dans le malheur. »

 Il a voyagé deux fois en dehors de la Mecque. La première fois avec son oncle Abi talib quand il avait 12 ans et la deuxième fois à 25 ans pour Bassora, en pays de Châm.

Dans les deux voyages, il écoutait ce que les commerçants disaient, il contemplait les paysages et regardait les habitudes des gens.

Allah a mis dans son cœur, avant le message, l’envie d’aller se réfugier dans la grotte dans une montagne du nord ouest de la Mecque où il passait des mois pour contempler la création de Dieu et Son pouvoir et cela jusqu’au jour où il reçu le message et le Coran.

Leçon

De ce qui a été dit dans le premier épisode, on peut tirer les leçons suivantes:

1. Plus un prophète provient d'une famille privilégiée et mieux les gens l'écoutent, car on écoute moins les gens faibles. Lorsque les gens de l'époque recevaient le prophète d'une position sociale bien connue, dans sa personnalité et sa famille, ses ennemis trouvaient des difficultés à lui trouver des défauts pour l'attaquer, ils utilisèrent donc des mensonges juste pour ne pas écouter son message. Lorsqu'Abu Soufian se trouva devant Hercules, il ne pu mentir à l'empereur qui lui posa des questions qui justement appuyaient le fait que Mohammad était un Messager choisi par Dieu.

Sa bonne réputation et ses grandes qualités morales font du prophète Mohammad le meilleur interlocuteur pour transmettre le message de Dieu.

On distingue aussi qu'une personne de bonne moralité et altruiste avant l'islam deviendra forcement un excellent musulman, c'est pourquoi le prophète qui en est lui même l'exemple vivant a dit : "Les meilleurs d'entre vous avant l'islam sont les meilleurs après l'islam si ils acceptent le message".

2. Orphelin après la mort de son père, puis de sa mère, le prophète a connu dans son enfance les souffrances dues au manque de la présence de ses parents et cela a fait de lui un homme sensible aux malheurs d'autrui qui désire rendre justice et aider.

Les prophètes qui vivent en général au milieu des gens pauvres sont des personnes qui ont un énorme crédit de sentiments humains. Et il faut bien dire que rien ne peut donner autant de crédit à une personne que si elle vie avec ceux qui souffrent.

3. Plus un messager vit naturellement, loin de la complexité de la vie, plus sa vision est claire, son pouvoir cérébral et corporel sont forts et plus il est logique dans ses pensées. Et c'est pour cela d'ailleurs qu'Allah a choisi les arabes pour accueillir l'islam, car ils possédaient ses caractéristiques.

4. Pour être un dirigeant et guider les gens, il faut être intelligent et éveillé parce qu'il sera très difficile aux maladroits de guider les gens! L'histoire et la pratique prouvent que les gens qui ne sont pas aptes à diriger même si ils arrivent à de hautes positions tombent vite dans l'oubli quand le peuple découvre la vérité sur leur personnalité.

5. Le messager doit être indépendant financièrement et doit compter sur ces efforts personnels ou sur des ressources honnêtes qui ne le rendent pas esclave d'autres personnes. Les messagers honnêtes et sincères refusent de vivre sur les aides des gens puisque leur honnêteté sera touché en mendiant.

Le messager doit avoir avant le message une vie polie qui l'aidera à réussir son message et à répandre les bonnes manières puisque les gens n'écoutent pas celui dont le passé sale et impur. Aujourd'hui, il y a toujours des circonstances où l'on demande si on a un casier judiciaire ou pas.

En effet, un passé corrompu discrédite et établit le doute sur les intentions de la personne qui peut être accusée de se cacher derrière son message pour des motivations personnelles ou se faire reprocher de se consacrer à cette mission, parce qu' il a besoin de faire le bien après avoir fait tant de mal.

Par contre, un messager qui a un passé propre gardera la tête haute et les adversaires ne pourront pas trouver quelque chose pour s'attaquer à son passé. Il est vrai que Dieu accepte la repentance et efface par les bons actes du présent les mauvais actes du passé. Cela n'empêche qu'un passé intègre lui permettra d'être mieux écouté.

Et Abû Bakr fait également parti des personnes de confiance et de bonté converties à qui les gens faisaient confiance avant leur islam et un des versets du Qur'ân dit à son propos :

"alors qu'en sera écarté le pieux,

qui donne ses biens pour se purifier

et auprès de qui personne ne profite d'un bienfait intéressé,

mais seulement pour la recherche de La Face de son seigneur le Très-Haut.

Et certes, il sera bientôt satisfait !"

Car Abû Bakr a donné sa fortune pour la cause de l'islam. Il avait de bonnes manières, il a affranchi sept personnes qu'on torturait pour avoir dit :"Il n'y a qu'un seul dieu", et il est mort à la Médine à l'age de 63 ans.

Le fait d'expérimenter des déplacements, de rencontrer des gens, observer d'autres habitudes à une grande influence sur le succès du message. Ceux qui s'adressent aux gens par les livres et les articles sans se mélanger aux gens ne réussiront pas à faire passer leur message. Celui qui veut s'adresser aux ouvriers doit connaître leur manière de vivre, manger, pour parler avec eux, de même pour discuter avec des politiciens... Car il faut savoir comment s'adresser à chacun.

Le dicton dit :" Parler avec les gens de ce qu'ils peuvent comprendre, voudriez-vous que Dieu et son prophète soient accusés de mensonge" c'est-à-dire en disant ce que les gens ne comprennent pas.

Dieu dit : "Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c'est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s'égare de Son sentier et c'est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."

Sourate Les abeilles, verset 125.

Un messager doit avoir de temps en temps des moments de solitude pendant lesquels il se rapproche de Dieu. Où il se libère de son entourage et pendant lequel il fait son propre bilan sur ce qu'il a fait. C'est d'ailleurs pour cela que le "Qyyam al layl" était une obligation, "fard", pour le prophète et une "Sunna" pour les musulmans.

Et ceux qui veulent appeler les gens à l'islam doivent plus que les autres exécuter cette "Sunna" parce que pendant ces heures, ils peuvent penser et adorer Dieu intensément. Et Ibrahim ben Adhan disait à propos de ces nuits de "tahhajud" (prière surrégatoire de la nuit), que c'est tellement bien que si les rois savaient ce plaisir (si c'était de l'argent, c'est tellement énorme) que les rois nous combattraient pour le prendre.

Dieu dit dans L'enveloppé, verset 1 à 6:

"ô ! , toi , l'enveloppé [dans tes vêtements] !

Lève-toi [pour prier], toute la nuit, excepté une petite partie;

Sa moitié, ou un peu moins; 

ou un peu plus. Et récite le Coran, lentement et clairement. 

Nous allons te révéler des paroles lourdes (très importantes).

La prière pendant la nuit est plus efficace et plus propice pour la récitation.

Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur le prophète Mohammad, celui qui a tenu sa promesse, le confident. Ô Allah nous ne savons que ce que Tu nous as appris, c’est Toi qui détiens la science. Ô Allah apprend nous ce qui nous apportera du bien et fais nous profiter du bien de ce que Tu nous as appris et augmente nos connaissances. Et embelli le bien à nos yeux et aide nous à le suivre. Et enlaidi le mal à nos yeux et aide nous à nous en détourner. Et mets nous parmi ceux qui écoutent la parole et suivent les meilleures d’entre elles. Et fais de nous tes bons adorateurs par Ta miséricorde.

print