Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux, Louanges à Allah.

 

Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Ar Rahman, Ar Rahim

Allah est Le Rahman, tout plein d'amour rayonnant, de miséricorde, Tout miséricordieux. Le Rahim est plein d'amour, de commisération, très compatissant qui fait objet de compassion, Très Miséricordieux. Les deux noms sont en rapport avec la miséricorde de Dieu.

Il est connu que le nom Ar Rahman apparaît environ 57 fois dans le saint coran et Ar Rahim plus que 95 fois, et ce en dehors des fois où ils apparaissent au début de chaque chapitre sous la forme de : Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
En général, ces deux noms apparaissent ensemble dans le saint coran. Parfois ils sont associés à d'autres noms d'Allah:

On trouve le nom Ar Rahman avec Al Mousta'an :

" Il dit : “Seigneur, juge en toute justice ! Et Notre Seigneur le Tout Miséricordieux, c'est Lui dont le secours est imploré contre vos assertions”
Sourate 21, verset 112

Dans un très grand nombre de versets le Très Miséricordieux (Ar Rahim) est associé au nom Le Pardonneur (Al-Gafur):

"Peu s'en faut que les cieux ne se fendent depuis leur faîte, quand les anges glorifient leur Seigneur, célèbrent Ses louanges et implorent le pardon pour ceux qui sont sur la terre. Allah est certes le Pardonneur, le Très Miséricordieux."
Sourate 42,verset 5

Ou Le Puissant (Al-'Aziz) :

"C'est Lui le Connaisseur [des mondes] inconnus et visibles, le Puissant (Al-'Aziz), le Miséricordieux (Ar Rahim),"
Sourate 32,verset 6

Ou avec le Plein d'amour (Al Wadoud) :

" Et implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est vraiment Miséricordieux (Ar Rahim) et plein d'amour (Al Wadoud)”.
Sourate 11, verset 90

Et d'autres noms encore…

Et on peut noter qu'il y a aussi Le plus Miséricordieux des miséricordieux :

" - Il dit : “Pas de récrimination contre vous aujourd'hui ! Qu'Allah vous pardonne. C'est Lui Le plus Miséricordieux des miséricordieux( Ar hamu r Rahimine)."
Sourate 12, verset 92

Pour Al Qurtubi, Ar Rahman est unique à Allah. Il ne vient pas du mot miséricorde (rahmah) dont une partie sur cent a été assignée par Allah à toutes les créatures vivant sur terre.

Il est connu que le jour où Dieu créa les cieux et la terre, Il a aussi créé cent miséricordes dont chacune couvre l'espace compris entre le ciel et la terre. Il a fait descendre sur la terre une seule grâce à laquelle la mère s'apitoie sur son enfant, ainsi que les animaux et les oiseaux s'apitoient les uns sur les autres. Au jour de la résurrection, Il complétera (Ses cent miséricordes) par la miséricorde mondaine.

Et aussi :

" Allah possède cent miséricordes ; il a descendu une parmi elles sur terre avec laquelle les créatures se témoignent réciproquement de la compassion, ainsi le cheval et la chamelle lèvent leurs sabots pour ne pas blesser leurs petits ; et Allah a gardé quatre-vingt-dix-neuf miséricordes pour le jour du jugement"

Ceci montre encore que Le Rahman donnent à tous les êtres vivants dans cette vie, mais qu'Il préfère donner aux croyants dans l'au delà, c'est pourquoi Il a gardé toute Sa miséricorde pour ses bons adorateurs au paradis. Et Il est aussi Le Rahim dans Sa manière de donner et dans Sa relation avec les croyants.

Pour d'autres savants, Rahman est un mot dérivé de miséricorde, de manière superlative, intensive et embellie, afin de montrer que Sa miséricorde s'étend à toute chose et que personne n'a une miséricorde aussi grande, majestueuse et unique que la Sienne.

Pour Ibn Abbas, les deux noms sont des caractéristiques qui appartiennent à Allah avec le sens de bonté, pardon, clémence, mais Rahman est plus intense que Rahim.

Dans un hadith rapporté par at-Tirmidhi, Abd Rahman ben Awf dit qu'il a entendu le Prophète , dire qu'Allah a dit :

"Je suis le Rahman, j'ai créé le rahm (utérus,- un lien à cause duquel la mère montre de la miséricorde et de la gentillesse pour ses enfants, c'est donc une représentation des relations familiales) auquel j'ai donné un nom dérivé de l'un de mes noms (Rahman) alors celui qui les observe (les liens de parenté), Je garderai des bonnes relations avec lui, et quiconque les rompt, Je romps Mes relations avec lui."

Le rahm est la matrice, l'utérus et par extension le lien de sang, de parenté, c'est l'idée d'un endroit dilatable où la semence est déposée et s'y développe selon un processus d'amour, d'où l'idée de matrice, de miséricorde, d'amour expansif, d'épanouissement, et qui donne d'autres sens comme rayonner d'amour, avoir pitié.

La mère possède un lien de parenté avec ses enfants, mais aussi avec ses parents, avec ses frères et sœurs, ses relations doivent donc être marquées par la miséricorde et la gentillesse, car c'est une création d'Allah, une miséricorde d'Allah, et dont le nom provient justement de Son nom Sublime le  Tout Miséricordieux.

Assurément, la relation d'une mère qui porte neuf mois son enfant est bien plus spéciale que les autres liens de parenté, le choix de ce lien permet donc de  mieux représenter et montrer l'importance des liens de parenté.
En rapportant ce lien à Son nom, Allah emphase l'importance du maintien de ces relations en les reliant à une relation avec Lui, à la fois donc par l'origine du mot rahm lié à l'un de Ses noms et également par la mise en garde à la fin du hadith : "alors celui qui les observe (les liens de parenté), Je garderai des bonnes relations avec lui, et quiconque les rompt, Je romps Mes relations avec lui."

En méditant sur l'analyse de ce hadith, on peut noter que ce lien ne concerne pas la belle famille qui n'est en général pas concernée par les liens de parenté. Ce qui est une miséricorde d'Allah sur ses serviteurs, car parfois les relations avec la belle famille sont difficiles. Ce qui ne signifie pas qu'il faille avoir un mauvais caractère entre familles, car il y a aussi les liens fraternels, le respect et les bonnes manières.

En arabe, par contre, le mot rahmah (miséricorde) est dérivé de rahm (l'utérus), là où le fœtus peut grandir en toute sécurité. Sur terre, entre les êtres humains personne n'est plus indulgent qu'une mère envers ses enfants. L'enfant peut être cruel avec elle, mais elle peut lui pardonner parce que c'est le sien.

Dieu nous explique l'invisible et ses concepts par des paraboles qui nous sont proches afin que nous puissions Le comprendre. C'est pour cela qu'Il a choisi en exemple celui de la mère attachée à son enfant afin de nous montrer à quel point Il est Miséricordieux, Gentil et Compatissant envers Ses créatures.

D'après un hadith : "Que celui qui veut une longue durée de vie, maintienne ses liens de parenté".
Le fait de maintenir les liens de parenté rallonge la durée de la vie, ce qui aurait été confirmé par des études scientifiques récentes, car le corps de celui qui vit en famille contient moins de bactéries qui sont entre autre à l'origine du stress, à l'inverse de ceux qui s'éloignent de leur famille qui vivent moins longtemps.

Ar Rahim par contre est une caractéristique de Dieu, c'est pourquoi on peut dire de quelqu'un qu'il est Rahim, mais pas qu'il est Rahman.
Dans le saint coran, Allah a d'ailleurs nommé le prophète rahim :

"Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux (rahim) envers les croyants."
Sourate 9, verset 128

Le prophète a dit qu'Allah donne sur terre à ceux qu'Il aime comme à ceux qu'Il n'aime pas. Aussi quand on respire, mange, boit, possède un lit douillet, une belle femme ou un beau mari, une position importante, si l'on est riche,… tout cela fait parti de la miséricorde que Dieu a donné à tous qu'ils soient croyants ou pas, qu'Il les aime ou pas.
Mais, la miséricorde réservée aux croyants, est une lumière que Dieu met  dans le cœur, on se sent spécial à l'intérieur grâce à elle et proche de Dieu, on reconnait le mal comme tel et le bien comme tel, mais cela arrive lorsque l'on baisse le regard et que l'on surveille sa langue, peu importe le lieu et la tentation, c'est là qu'Allah nous apprend la sagesse : on fait ce qu'il faut avec l'intensité nécessaire, au moment opportun, dans le lieu qui convient et avec la personne appropriée :

"Il donne la sagesse à qui Il veut. Et celui à qui la sagesse est donnée, vraiment, c'est un bien immense qui lui est donné. Mais les doués d'intelligence seulement s'en souviennent."
Sourate Baqara, verset 269

La miséricorde privée est conditionnée par l'effort et l'obéissance à Dieu. On sent alors que l'on a une place spéciale chez Dieu, on ressent son aide, sa protection et son agrément, où que l'on se trouve, on a une émotion particulière :

"A ceux qui croient et font de bonnes œuvres, le Tout Miséricordieux accordera Son amour."
Sourate Mariam, verset 96

Cette miséricorde a besoin d'effort, et le prophète a dit: ''On revient du petit jihad vers le jihad le plus grand", celui de l'âme et des désirs.

L'être humain peut certes faire miséricorde. Mais, entre la miséricorde divine et celle de l'être humain, il y a une grande différence. En effet, Dieu nous fait miséricorde et nous faisons miséricorde, et pas le contraire.

Souvent, on fait miséricorde parce que lorsque l'on voit une personne souffrir, on ressent des remords à ne pas lui donner, ce qui est aussi une différence entre l'être humain et Son seigneur.

Si on envoyait un enfant d'une classe aisée, vivre une semaine dans une famille pauvre, il méditerait sûrement sur les bienfaits dont il dispose et son confort, et après son retour, pour quelques jours au moins, aura honte de se plaindre.

Mais, est-ce que la miséricorde se limite à une histoire d'argent et de confort, certainement pas, cependant, nous sommes tellement habitués à toutes Ses miséricordes que c'est seulement quand nous en sommes privés que nous nous rendons compte de Ses bienfaits, puis quand notre situation s'arrange, on oublie aussitôt.

On raconte à propos de la miséricorde que Dieu nous a fait en nous donnant uniquement la vue, qu'un croyant ayant (prié et combattu?) suivit les ordres de son Seigneur pendant des années sera interrogé au Jour du Jugement par Dieu, à Lui la Gloire et les louanges, qui lui demandera si il veut rentrer au paradis grâce à ses œuvres ou par Sa miséricorde? Et l'homme Lui répondra avec assurance qu'il veut entrer grâce à ses oeuvres. Alors Dieu demandera à ce que l'on pèse la miséricorde contenue dans l'œil d'un être humain et qu'on la compare à celle de toute la vie de cet homme passée en actes d'adorations, et ce, afin de savoir laquelle des deux est la plus lourde. La balance penchera du côté de l'œil, par conséquent ses œuvres ne seront pas suffisantes et Dieu demandera qu'on le jette en enfer, alors le croyant se reprendra et suppliera Allah de le faire rentrer au paradis par Sa miséricorde et Dieu lui fera miséricorde.

La miséricorde de Dieu sur nous est grande à un point où il ne nous est pas possible de Le remercier à Sa juste valeur, et Dieu preuve encore s'il en fallait de Sa miséricorde sur nous ne nous à pas imposé cela, ni chargé de ce qui nous est impossible, "Allah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité."  Il a même fait en sorte que la valeur de nos bonnes œuvres soit multipliée et reçue en recompense au paradis. Plus l'oeuvre est grande est plus la récompense est belle. Cependant, personne ne rentrera au paradis que par Sa miséricorde comme l'a dit le prophète à qui on a alors demandé : "Même pas toi, Ô prophète?" Et le prophète a répondu :"Même pas moi."

Il faut aussi signaler que le rahm (utérus) doit rappeler à l'être humain qu'il n'était rien auparavant, qu'il n'existait pas, "c'est Allah qui vous a créés, vous et ce que vous fabriquez " Et non seulement Dieu nous a créé et donné la vie alors que nous n'existions pas, ce qui est une miséricorde, mais en plus, Il nous a créé parfaitement et nous a honoré sur toutes ses créatures. "Certes, Nous avons honoré les fils d'Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures."
Louanges à Allah, le Tout Miséricordieux et Meilleur des Créateurs.

On peut aussi parler de la Miséricorde de Dieu sur les êtres humains et de Ses nombreux bienfaits avec la sourate intitulée Ar-Rahman où Dieu rappel ses bienfaits en disant " Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?":

"Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. 1. Le Tout Miséricordieux. 2. Il a enseigné le Coran. 3. Il a créé l'homme. 4. Il lui a appris à s'exprimer clairement. 5. Le soleil et la lune [évoluent] selon un calcul [minutieux] 6. et l'herbe et les arbres se prosternent. 7. Et quant au ciel, Il l'a élevé bien haut. Et Il a établit la balance, 8. afin que vous ne transgressiez pas dans la pesée : 9. Donnez [toujours] le poids exact et ne faussez pas la pesée. 10. Quant à la terre, Il l'a étendue pour les êtres vivants : 11. il s'y trouve des fruits, et aussi les palmiers aux fruits recouverts d'enveloppes, 12. tout comme les grains dans leurs balles, et les plantes aromatiques. 13. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? 14. Il a créé l'homme d'argile sonnante comme la poterie; 15. et Il a créé les djinns de la flamme d'un feu sans fumée; 16. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? 17. Seigneur des deux Levants et Seigneur des deux Couchants ! 18. Lequel donc des bienfaits de votre seigneur nierez-vous ? "

Rahman serait donc plus unique est caractéristique de la Majesté de Dieu, c'est Sa qualité, Son Mérite, tandis que Rahim indiquerait ceux envers qui Il est miséricordieux, la manière de mettre la miséricorde en pratique, la relation entre Dieu et Ses serviteurs, c'est pourquoi Il est le Tout Miséricordieux, Très miséricordieux pour tous, mais en particulier pour Ses bons Serviteurs, d'après Ibn Al Qayyim.

C'est surement l'un des plus beaux noms d'Allah, Dieu dit dans Son Livre :

"Dis : “Invoquez Allah, ou invoquez le Tout Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous l'appelez, Il a les plus beaux noms "
Sourate Al Isra, verset 110

Et Dieu aime qu'on l'invoque par Ses plus beaux noms. Ainsi, Al Baihaqi et Muslim ont rapporté qu'Abu Huraira a entendu le Messager d'Allah dire:

Allah Tout Puissant a dit :

"J'ai divisé la prière en deux entre moi et mon serviteur et il aura ce qu'il a demandé:
Quand mon serviteur dit: "Louanges à Allah seigneur de l'univers",
Dieu dit :"Mon serviteur m'a prié",
Puis quand mon serviteur dit: "Le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux",
Dieu dit: "Mon serviteur m'a loué",
Quand mon serviteur dit :"Maître de Jour de la Résurrection",
Dieu dit: "Mon serviteur m'a glorifié"
Quand Mon serviteur dit: "C'est Toi que nous adorons et c'est Toi dont nous implorons le secours"
Dieu dit:"C'est entre Moi et mon serviteur",
Quand mon serviteur dit :"Guide-nous dans le droit chemin, Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, Et non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés." ,
Dieu dit : "Mon serviteur recevra ce qu'il a demandé."

Ali ibn Abu Talib a dit : "Au nom d'Allah est pour guérir de n'importe quelle maladie, et aider n'importe quel traitement médical à agir correctement, et Le Rahman est pour aider les croyants sincères et Le Rahim est pour celui qui se tourne vers Allah en repentance, avec une foi sincère et véritable, et fait le bien."

La miséricorde de Dieu ne se manifeste pas seulement de "manière positive", une personne peut vivre pauvre toute sa vie parce que Dieu sait que si il était riche, il se détournerait de Lui et commettrait des péchés sur terre et c'est une miséricorde.

Les problèmes et les maladies sont aussi un moyen de retourner vers Allah, de se rendre compte de Sa miséricorde et de se tourner vers Lui repentant. En général, on doit rester convaincu qu'il y a une sagesse derrière cela, même si on ne la saisit pas.

On peut prendre l'exemple d'une personne à qui on prend ses habits, qu'on laisse dans une pièce chaude et pleine de vapeur pendant une heure, elle prendra cela en souffrance et pour une injustice. Mais si on lui dit que c'est un sauna, que c'est bon pour la santé, que cela enlève le cholestérol, purifie les pores de la peau… La personne supportera le sauna. Wa lillah al massal al 'ala.

La miséricorde de Dieu sur ses bons serviteurs est particulière, comme nous l'avons déjà dit, c'est une lumière qui a besoin d'efforts. `Ali ibn Abu Talib a dit : "Celui qui pense parvenir sans effort nourrit de faux espoirs, et celui qui pense parvenir par l’effort se nourrit d’illusions".

Si je pars de chez moi pour aller à la mosquée suivre des cours de religion, c'est une miséricorde particulière. C'est une relation entre Dieu et Ses adorateurs.

Pour Al Muhasibi, le Rahman enlève tout ce qui afflige et peut atteindre ses serviteurs et le Rahim illumine leur cœur avec la certitude de la foi et l'assurance de l'invisible.

At Tirmidhi dit que le Rahman délivre qui Il veut parmi ses serviteurs du feu de l'enfer, et le Rahim admet qui Il veut de ses serviteurs au jardin. Le premier argument est tiré de la sourate al Imran, verset 103:

"Et alors que vous étiez au bord d'un abîme de Feu, c'est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi, Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés."

Et le deuxième est pris de la sourate Al Hijr, verset 46 :

"“Entrez-y en paix et en sécurité”."

Pour Sharawi, quand Rahman et Rahim sont mentionnés ensemble cela donne le sentiment qu'un pont vers la repentance est toujours ouvert entre Lui et ses serviteurs et que leur repentance peut toujours être acceptée. Si une personne commet un péché, ou tombe dans l'erreur, a oublié Dieu et que cela l'a conduit à faire le mal, elle ne doit pas croire que la porte de la miséricorde de Dieu s'est fermée à son nez: au contraire, Allah Tout Puissant accepte toujours le repentir de Ses serviteurs où qu'ils soient et quand ils Lui le montre, à condition d'être sincère.
Pour cela, si vous, Ô serviteurs d'Allah, commettez un péché, ne soyez pas désespérés de retourner vers Allah par peur que cela soit rejeté: Allah n'éprouve en aucune manière de haine, ou de ressentiment envers Ses serviteurs, ni ne change Sa manière de traiter avec ceux qui se repentent parmi Ses créatures.
Si vous désobéissez à une personne sur terre ou commettez une faute envers elle, elle peut se fâcher de vous et vous abandonner, (-parfois certains disent qu'ils pardonnent, alors qu'au fond d'eux-mêmes, ils gardent du ressentiment envers la personne.)
Mais, en ce qui concerne Allah Tout Puissant, si vous commettez un péché, Allah garde ouvert le pont de Sa miséricorde afin que vous puissiez le traverser à n'importe quel moment et une fois que vous aurez dit "Au nom d'Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux" et que vous vous serez tournés vers Lui en repentance, vous Le trouverez Le plus Bienveillant, Le plus Clément, et Le plus Pardonneur: Il effacera vos péchés, couvrira vos méfaits, et vous purifiera afin que vous puissiez commencer votre nouvelle vie suivant Ses prescriptions.

Justement maintenant que nous connaissons un peu mieux leur signification, comment se comporter dignement vis-à-vis de ces noms?

Si le serviteur d'Allah recherche Son agrément, Allah provoquera en lui la tendance à nourrir le pauvre, à habiller le nu, à supporter les mauvais, à aider les orphelins, et à avoir pitié pour le désobéissant en lui donnant des conseils sincères afin de le secourir en le tirant de son obscurité vers la lumière de la foi.

Allah aime que ses serviteurs suivent ses bonnes caractéristiques et désire que ses serviteurs montrent de la miséricorde les uns envers les autres.

Le prophète a dit :

"Les croyants dans leur affection, leur clémence et leur assistance mutuelle qu'ils se portent sont comparables à un seul corps lorsqu'un membre est affecté, c'est l'ensemble du corps qui ressent la douleur et s'enfièvre."

Le prophète a dit :

" Certes, ceux qui sont miséricordieux recevront la miséricorde du Rahman"

Et encore :

"Le Tout Miséricordieux se montre clément envers ceux qui font preuve de miséricorde. Faites miséricorde à ceux qui se trouve sur terre, Celui qui se trouve au ciel vous fera miséricorde."

Celui qui a cette caractéristique devient donc plus proche d'Allah ainsi le Messager de Dieu, le rapproché d'Allah, a-t il été doté de miséricorde:

" Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers."
Sourate Al Anbiyya, 21, verset 107

" Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants."
Sourate at Tawbah, verset 128

Même le prophète a dit :

"Je suis une (source de) miséricorde, présenté (à l'humanité)"

Le prophète a porté l'attention de ses compagnons sur la signification et la grandeur de la miséricorde et de celui qui en possède.
Allah est clément et gentil, et Il aime la gentillesse et la miséricorde, pour lesquels Il donne (une récompense en abondance) d'une telle manière qu'Il ne fait pour rien d'autre.
Sans aucun doute, établir la justice de Dieu est une sorte de miséricorde et appliquer Sa loi permet d'augmenter cette miséricorde, aussi la miséricorde d'Allah nécessite que les mauvais soient punis et les bons récompensés.
Etre miséricordieux, c'est aussi considérer le pécheur comme soi même et faire tout son possible pour l'empêcher de rester désobéissant.
Les bons croyants ne doivent donc pas laisser un pauvre sans le nourrir, et aider tous ceux qu'ils peuvent aider et si ce n'est pas possible, invoquer Allah pour eux.

La miséricorde est appréciée dans de nombreuses civilisations. Les gens connaissent la miséricorde, mais ils l'a mettent peu en pratique. Aussi, si on pleure en voyant des pauvres, une catastrophe ou autre, mais que cela ne provoque pas d'action chez nous, à aider autrui, les larmes que nous aurons versées n'auront au jour dernier aucune valeur dans la balance de nos bonnes actions.
C'est pourquoi Al Manfaluti a dit juste quand il a dit à ce propos : si les gens avaient été miséricordieux les uns envers les autres surement il n'y aurait eu ni pauvre, ni maltraitance parmi eux, pas d'affamé, ni de dépouillé, pas de pleurs, et tous se seraient allongés sur leur côté, reposés et satisfaits.

Certains se demandent comment Dieu peut-Il être miséricordieux alors qu'il y a tant de malheurs? Al Ghazali explique comment en donnant l'exemple d'une mère qui par pitié refuse de donner un médicament à son enfant malade parce qu'il est trop amer. Mais le père oblige l'enfant à le prendre, même par la force si nécessaire. Qui est le plus gentil? Certains diront que la mère est plus tendre, mais même en imposant à l'enfant à prendre le médicament par la force, le père a plus de bienveillance pour son enfant, car en le privant de son médicament, la mère va devenir la responsable directe de la détérioration de sa santé. Une petite peine mènera donc cet enfant à plus de bonheur, cela lui sera bénéfique. On peut prendre l'exemple plus radical d'un enfant à qui on devrait couper une main ou une jambe pour lui sauver la vie.

Le mal qui touche une personne peut soit le nettoyer de ses péchés, être une raison pour recevoir une récompense ou le moyen d'être délivré d'un châtiment.
Le Messager d'Allah nous a ainsi expliqué :

"Tout musulman atteint par un malheur quelconque, fût-ce par une piqûre d'épine (et se résigne), ses fautes lui seront pardonnées."

Et Abdullah a rapporté que le prophète était saisi d'une forte fièvre, deux fois plus forte que celle d'un homme normal alors il lui demanda:

" Tu recevras ainsi une double récompense?"
–Oui dit-il (le prophète). Puis il poursuivit :
"Tout musulman qui subit une épreuve qu'il s'agisse d'une maladie ou autre (et qu'il endure), ses mauvaises actions seront effacées comme un arbre qui perd ses feuilles."

Il a dit aussi :

"La fièvre (dont on souffre) pendant un jour nettoie (le croyant) des péchés (qu'il a) commis pendant une année entière."

L'exemple du prophète est surement le meilleur exemple à suivre pour être digne envers le Rahman. Quand Aïcha a été interrogée sur son caractère, elle a répondu qu'il avait le caractère du coran. Or tous les chapitres du coran commencent par Au nom d'Allah, le Tout miséricordieux le Très miséricordieux.

Le prophète était caractérisé par sa miséricorde d'une manière naturelle, source de miséricorde pour toutes les nations. Y a-t-il en effet un homme plus miséricordieux que lui quand après avoir été maltraité et chassé par les habitants de Ta'if, Dieu lui a envoyé l'ange des montagnes pour recevoir ses ordres et les punir, mais le prophète lui a dit :

"O contraire, je prie Allah le Tout Puissant de faire sortir de leur postérité des gens qui l'adoreront, Lui Seul, sans l'associer à rien d'autre."

Et quand il a conquit la Mecque et qu'il a laissé partir librement ceux qui avaient pourtant pendant des années essayé de le tuer et l'avaient maltraité lui et ses compagnons.
Le caractère miséricordieux du prophète est une grande miséricorde que Dieu lui a donné, Il l'a sauvé du désir de vengeance, c'est pourquoi il a reçu par la permission d'Allah, le privilège immense de faire l'intercession pour sa nation au jour dernier.

Dans le coran, on apprend qu'il faut L'invoquer avec ce nom et que les hommes sont invités à le faire :

""Dis : “Invoquez Allah, ou invoquez le Tout Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous l'appelez, Il a les plus beaux noms "
Sourate Al isra

 Il est possible aussi de chercher refuge auprès de Dieu contre n'importe quel mal avec ce nom, à l'exemple de Marie qui a dit :

" Elle dit : “Je me réfugie contre toi auprès du Tout Miséricordieux. Si tu es pieux, [ne m'approche point]."
Sourate Marie, verset 18

Ce nom est utilisé par ceux qui placent leur confiance en Lui:

" Il dit : “Seigneur, juge en toute justice ! Et Notre Seigneur le Tout Miséricordieux, c'est Lui dont le secours est imploré contre vos assertions” "
Sourate Al anbiya, verset 112

" Dis : “C'est Lui, le Tout Miséricordieux. Nous croyons en Lui et c'est en Lui que nous plaçons notre confiance. Vous saurez bientôt qui est dans un égarement évident”."
sourate Al Mulk, verset 29

Quant aux hadiths, le prophète a dit :

"Il y a deux formules qui sont beaucoup aimées par le Tout Miséricordieux (Rahman). Elles sont, en plus, légères pour être prononcées par la langue mais assez lourdes dans la Balance. Ce sont: Gloire et Louanges à Dieu, Gloire à dieu, le Très Haut (Subhan-Allahi wa bihamdihi, subhan-Allahi-l 'azim) "

Source: Asma u llah al husna, de M. Sharif; d'A. H. Al Ghazali, de R. Nabulsi, Cours de dar al ifta, Sahih Muslim et Boukhari, Hadiths Qudsi, Une approche du coran par la grammaire et le sens de M. Gloton.

Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur le prophète Mohammad, celui qui a tenu sa promesse, le confident. Ô Allah nous ne savons que ce que Tu nous as appris, c’est Toi qui détiens la science. Ô Allah apprend nous ce qui nous apportera du bien et fais nous profiter du bien de ce que Tu nous as appris et augmente nos connaissances. Et embelli le bien à nos yeux et aide nous à le suivre. Et enlaidi le mal à nos yeux et aide nous à nous en détourner. Et mets nous parmi ceux qui écoutent la parole et suivent les meilleures d’entre elles. Et fais de nous tes bons adorateurs par Ta miséricorde.

Gloire à Toi Seigneur, que Tes louanges soient célébrées, j'atteste qu'il n'y a de divinité que Toi, j'implore Ton pardon et je reviens vers Toi repentante.

print