Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux, Louanges à Allah.

 

18 La proscription des innovations et de toutes les créations insolites

 

allah a dit :

« Qu’y a-t-il au-delà du vrai si ce n’est l’errance ? »

Sourate 10.verset 32

« Nous n’avons rien omis dans le Livre ».

Sourate 6.verset 38

« Si vous êtes en litige à propos d’une chose, ramenez-la à Dieu et au Messager » (c'est-à-dire au Qur'âne et à la Sunna).

Sourate 4.verset 59

« Et telle est ma voix en toute rectitude. Suivez-la et ne suivez pas les chemins qui vous disperseraient loin de Sa voie ».

Sourate 6.verset 153

« Dis : » Si vous aimiez réellement Dieu, suivez-moi et Dieu vous aimera et vous pardonnera vos péchés ».

Sourate 3.verset 31

 

Quant aux Ahâdith :

 

169 . Selon ‘Aïcha , le Messager de Dieu a dit :

« Celui qui apporte dans notre religion-ci une innovation qui lui est étrangère, on doit rejeter tout ce qu’il dit ».

Dans une autre version de Mouslim :

« Celui qui fait une chose en désaccord avec notre religion, on doit rejeter tout ce qu’il fait ».

170 . Jaber a dit :

« Quand le Messager de Dieu faisait un discours, ses yeux devenaient rouges, sa voix s’élevait et sa colère devenait grande comme quelqu’un qui nous annoncerait l’arrivée imminente de l’ennemi, disant : « L’armée ennemi va vous attaquer ce matin ou ce soir ». Il disait : « J’ai été envoyé en même temps que l’Heure à l’image de ces deux doigts (et il réunissait l’index et le majeur) ». Il poursuivit en disant : « Or donc ! Le meilleur discours est le Livre de Dieu, la meilleure direction est celle de Mohammad et les pires choses sont les créations nouvelles. Toute innovation est source d’égarement ». Puis il disait : « Je suis plus digne de l’amour et de l’obéissance des Croyants que leurs propres personnes. Celui qui laisse des dettes ou des personnes à charge, c’est moi qui assume les unes et pourvois aux besoins des autres ».

(Rapporté par Mouslim)