Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux, Louanges à Allah.

 

20 Ceux qui montrent la voie de bien et ceux qui appellent au droit chemin ou à l’errance

 

allah a dit :

 

« Appelle à ton Seigneur ! »

Sourate 28. verset 87

« Appelle à la voie de ton Seigneur par la sagesse et la bonne parole et discute avec eux de la façon la plus douce ».

Sourate 16.verset 125

« Aidez-vous les uns les autres à l’accomplissement du bien et de la piété ».

Sourate 5.verset 2

« Qu’à partir de vous se forme une nation appelant au bien ».

Sourate 3.verset 104

Quant aux Ahâdith :

 

173 . Selon ‘Oqba Al Ansari , le Messager de Dieu a dit :

« Celui qui montre la voie d’une bonne action à l’égal du salaire de celui qui la fait ».

(Rapporté par Mouslim)

174 .. D’après Abou Hourayra , le Messager de Dieu a dit :

« Celui qui appelle à une bonne voie se voit attribuer l’égal du salaire de celui qui la fait. »

(Rapporté par Mouslim)

175 D’après Sahl Ibn Da’d Assa’di le Messager de Dieu a dit le jour de la bataille de Khaybar :

« Je vais certainement donner cet étendard demain à un homme par l’entreprise qui Dieu nous donnera victoire. C’est un homme qui aime Dieu et Son Messager et que Dieu et son Messager aiment. » Les gens ont passer toute la nuit à se demander quel serait cet heureux mortel. A qui d’entre eux allait-on donner l’étendard ? Le lendemain matin, ils se dirigèrent vers le Messager de Dieu espèrent chacun avoir cet insigne d’honneur. Il dit : « Ou est ‘Ali Ibn Abi Taleb ? » On dit : « O Messager de Dieu ! Il a les yeux malades. » Il dit : « Envoyer quelqu’un l’appeler ! » On l’amena donc et le Messager de Dieu lui cracha dans les yeux tout en priant Dieu de le guérir. Il guérit effectivement comme si il n’avait jamais eu mal aux yeux. Il lui remit la bannière. ‘Ali (RA) dit : « Dois-je les combattre jusqu’à ce qu’ils embrassent l’Islam ? » Il dit : « Mets-toi en marche posément jusqu’à ce que tu arrives à leur terre et invite-les à l’Islam. Informe-les des devoirs qu’ils auront vis-à-vis de Dieu exalté à la suite de leur conversion. Par Dieu, quand Dieu met grâce à toi quelqu’un sur la bonne voie, cela est certes meilleur pour toi que les plus précieuses richesses de ce monde (mot à mot : les chamelles rouges) ».

(Unanimement reconnu authentique)

176 . Selon Anas , un jeune homme de la tribu de Aslam dit :

« O Messager de Dieu ! Je voudrais participer à la guerre sainte, mais je n’ai pas de quoi m’équiper ». Il dit : « Va voir untel qui s’est équipé puis est tombé malade ». Il alla le voir et lui dit : « Le Messager de Dieu te salue et te demande de me donner ton équipement ». Il dit à sa femme : « Donne-lui mon équipement sans en garder la moindre chose car tout ce que tu en garderais ne serait pas béni par Dieu ».

(Rapporté par Mouslim)